Soudan du Sud : l’UNICEF fournit une aide d’urgence aux familles déplacées...

Soudan du Sud : l’UNICEF fournit une aide d’urgence aux familles déplacées par les combats à Juba

0
PARTAGER

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et ses partenaires ont annoncé qu’ils fournissaient actuellement une aide d’urgence pour sauver la vie de milliers de personnes déplacées par les violents combats du weekend dernier dans la capitale du Soudan du Sud, Juba.

« Dès que la circulation est redevenue possible dans la ville plus tôt aujourd’hui, quatre camions chargés de fournitures ont été expédiés à partir des entrepôts de l’UNICEF et acheminés vers un site de déplacés des Nations Unies à Juba », a déclaré mercredi dans un communiqué de presse le Représentant de l’UNICEF au Soudan du Sud, Mahimbo Mdoe. Il a ajouté que des barres vitaminées ont été distribuées dans deux églises de la capitale, où des familles avaient trouvé refuge.

M. Mdoe a insisté sur les conditions « effroyables » dans lesquelles se trouvaient ces personnes déplacées par les combats au sein de la capitale. « Ils manquent désespérément d’eau, de nourriture et ont besoin d’une assistance médicale », a-t-il dit.

L’UNICEF a précisé que les articles de secours expédiés mercredi comprenaient des articles pour le traitement de la malnutrition ainsi que des produits d’hygiène tels que des conteneurs d’eau et du savon. Des kits de soins de santé primaires, ainsi que des articles de loisir pour les enfants devaient également être distribués jeudi.

Les équipes de l’UNICEF et leurs partenaires évaluent par ailleurs l’ampleur des besoins humanitaires et ont commencé à rechercher les familles des enfants qui ont été séparés de leurs parents dans leur fuite, a par ailleurs indiqué le Représentant de l’UNICEF. « Des plans sont en place pour aider jusqu’à 50.000 personnes touchées par le conflit », a-t-il ajouté.

« Nous apportons une réponse et cette réponse va continuer à croître, mais il est vital que nous soyons en mesure d’atteindre tous ceux dans le besoin, et pour cela, nous devons obtenir un accès humanitaire sans entrave », a réclamé M. Mdoe.


Afrique360

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE