Somalie : les insurgés shebab attaquent un restaurant sur une plage à...

Somalie : les insurgés shebab attaquent un restaurant sur une plage à Mogadiscio, faisant 7 morts

0
PARTAGER

Un commando d’insurgés islamistes shebab a investi jeudi soir un restaurant situé sur une plage de Mogadiscio tuant sept personnes, sept mois après une attaque similaire menée dans un établissement voisin.

Comme à leur habitude, les shebab ont revendiqué l’attentat de jeudi, sur le site internet de leur station Radio Andalus, alors que l’attaque venait à peine de débuter.

Dans un premier temps, un kamikaze a fait exploser une voiture piégée aux abords de l’établissement, juste avant qu’un commando d’au moins deux hommes lourdement armés ne pénètre dans le restaurant.

Très rapidement, une fusillade nourrie a éclaté entre les assaillants retranchés dans le restaurant et les forces de sécurité, qui ont dû opérer avec prudence, les shebab lançant des grenades dans leur direction.

“Neuf personnes ont été tuées dans l’attaque, dont deux assaillants shebab”, a déclaré vendredi à l’AFP le porte-parole de la ville de Mogadiscio, Abdifatah Halane.

Un responsable policier de la ville cité par l’agence de presse nationale somalienne (Sonna) a confirmé ce bilan, précisant que cinq civils et deux membres des forces de sécurité avaient péri dans l’attaque.

“Tous les assaillants ont été abattus et le restaurant est à présent sous le contrôle total des soldats du gouvernement”, a assuré le colonel Bishaar, commandant de police pour la région administrative de Banadir, qui englobe Mogadiscio.

“L’attaque terroriste a fait neuf morts, dont cinq civils, deux membres des forces de sécurité et les deux autres appartiennent à la milice (les shebab, ndlr) qui a mené l’attaque”, a-t-il ajouté, selon des propos rapportés par la Somali National News Agency (Sonna).

Deux autres personnes ont été blessées, a-t-il précisé, et un troisième membre du commando, soupçonné d’être le kamikaze qui a fait exploser une voiture piégée au début de l’attaque, a été capturé blessé par les autorités somaliennes. Jeudi soir, les autorités avaient présenté le suspect à la presse, le visage bandé, allongé sur un lit d’hôpital.

Avec AFP


africa24.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE