Sénégal : Ousmane Sonko estime que le droit n’a pas été dit...

Sénégal : Ousmane Sonko estime que le droit n’a pas été dit concernant sa radiation

0
PARTAGER

L’inspecteur des Impôts et Domaines dont le décret de radiation de la fonction publique sénégalaise a été signé par le président Sall avant de prendre les airs pour la capitale Kenyane, continue de se considérer comme un agent de l’Etat. En effet, Ousmane Sonko qui ne compte pas courber l’échine aussi facilement dans cette affaire veut user toutes les voies légales pour se défendre.

Dans un entretien avec nos confrères sénégalais du journal « l’Observateur », monsieur Sonko a fustiger la manière dont le Palais s’y est pris.

“C’est dans la presse que j’ai vu le décret, mais je n’ai pas encore reçu de notification de ma révocation. Je n’ai rien vu. C’est une administration à l’envers. Un décret de ce genre est un acte individuel », déplore-t-il.

« En principe, on ne doit pas pouvoir le diffuser dans la presse avant que l’intéressé ne l’ait reçu. Mais nous sommes dans un Etat qui marche sur la tête. C’est dans un site en ligne que j’ai vu un décret, qui n’a même pas de cachet. Il n’y a que des signatures du Président de la République et du Premier ministre », recadre-t-il.

C’est pourquoi, dit-il, qu’il considère, jusqu’à présent, que ce décret n’existe pas. « Cela, parce qu’en droit, on nous dit qu’un acte individuel prend effet à partir de sa notification. Mais ça ne m’a pas été notifié », précise encore l’inspecteur des Impôts et Domaines qui bénéficie du soutien de beaucoup de sénégalais qui voient en cette décision un acte arbitraire.


Afrique360

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE