Pèlerinage à la Mecque: Les fidèles devront porter un bracelet électronique

Pèlerinage à la Mecque: Les fidèles devront porter un bracelet électronique

0
PARTAGER

L’Arabie saoudite prend ses précautions. Cette année, les musulmans se rendant en pèlerinage à La Mecque seront appelés à porter un bracelet électronique de sécurité, après la confusion qui a entouré la bousculade meurtrière du hajj l’an dernier, rapporte ce vendredi la presse saoudienne.

Le recours à cette technologie aidera les autorités saoudiennes à soigner les pèlerins et à « les identifier », selon les quotidiens Arab News et Saudi Gazette. Le 24 septembre 2015, lors du dernier pèlerinage à La Mecque, une gigantesque bousculade avait coûté la vie à au moins 2.297 fidèles, selon des données compilées à partir de bilans fournis par des gouvernements étrangers. Ces derniers avaient, pour certains, trouvé des difficultés à identifier les victimes. Les autorités saoudiennes en étaient restées à un bilan de 769 morts pour ce drame, le plus meurtrier de l’histoire du hajj.

Des millions de fidèles attendus

Des centaines de milliers de fidèles attendus dans le royaume en septembre prochain seront amenés à porter ce bracelet qui sera résistant à l’eau, relié à un système de localisation GPS et contiendra des informations personnelles et médicales, selon la presse. Parmi les données stockées, Arab News cite la date d’entrée du pèlerin dans le royaume, le numéro de son visa, son adresse et le numéro de son passeport.

Le prince héritier Mohammed ben Nayef, ministre de l’Intérieur, qui préside la commission du hajj, avait ordonné une enquête sur la bousculade de l’an dernier dont les résultats n’ont jamais été rendus publics. Pour renforcer la sécurité à La Mecque, plus de 800 caméras de surveillance ont été installées autour de la Grande mosquée, le lieu le plus sacré de l’islam, selon Saudi Gazette. Des millions de fidèles se rendent chaque année dans le royaume saoudien pour y effectuer les rites du hajj et ceux de la Omra, ou petit pèlerinage.

Source : 20minutes.fr

 


africa24.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE