Nigéria: Environ 134 enfants meurent de malnutrition aiguë dans l’Etat de Borno

Nigéria: Environ 134 enfants meurent de malnutrition aiguë dans l’Etat de Borno

0
PARTAGER

 Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (Unicef), a ce mardi 19 juillet, tiré la sonnette de l’alarme. Une nouvelle fois, l’organe onusien pour l’enfance, a appelé ses partenaires à « intensifier de toute urgence leurs opérations humanitaires » des enfants soufrant malnutrition « sévère » dans le nord du Nigéria.

Selon le communiqué de l’Unicef  dont nous avons eu copie « près d’un quart de million d’enfants souffrent de malnutrition sévère dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigeria, et risquent fortement d’en mourir ».  L’agence à travers son communiqué,  dresse un tableau sombre de la crise nutritionnelle qui sévit dans ce partie du pays.

Dans ce sens, l’Unicef souligne que «parmi les 244.000 enfants qui souffrent de malnutrition aiguë sévère à Borno, avant d’estimer que 49.000 enfants d’entre eux, soit presque 1 sur 5, vont mourir s’ils ne reçoivent pas de traitement ». En moyenne, 134 enfants mourront chaque de causes liées à la malnutrition aiguë.

« Nous avons besoin que tous les partenaires et les donateurs s’engagent pour empêcher que d’autres enfants ne meurent. Personne ne peut aborder une crise de cette ampleur seul », a déclaré le Directeur régional de l’Unicef pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale, Manuel Fontaine.

Pour rappel, l’Etat de Borno est le fief historique du groupe terroriste Boko Haram. Depuis la libération de plusieurs zones, on constate la misère dans laquelle vivent les habitants. D’une délaissée depuis longtemps par l’administration nigériane, pillée de l’autre Boko Haram, la population n’a pas que les aides humanitaires pour s’accrocher à la vie.


Afrique360

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE