Maroc : Trois ans d’emprisonnement pour un baiser

Maroc : Trois ans d’emprisonnement pour un baiser

0
PARTAGER

Deux adolescentes pourraient être emprisonnées après avoir été repérées en train de s’embrasser et se serrant l’une contre l’autre sur le toit d’un bâtiment.

Les filles, âgées de 16 et 17 ans, ont été signalées aux autorités de Marrakech, l’une des plus grandes villes du Maroc, visitée chaque année par des milliers de touristes britanniques.

C’est un crime d’être gay dans le pays nord-africain où, selon la loi locale, toute personne qui «commet un acte obscène et non naturel» avec une personne du même sexe peut être condamnée de six mois à trois ans de prison

Omar Arbib, de l’Association marocaine des droits de l’homme, a déclaré à CNN Arabic que le seul crime présumé des filles était de s’être embrasser sur un toit.

Elles ont toutes les deux été détenues dans une prison pour adultes, où la jeune fille aurait dit à sa mère qu’elle avait été maltraitée par d’autres prisonniers.

Elles ont depuis été libérées de prison, mais pourraient être renvoyées après leur procès vendredi, où si elles sont reconnus coupables d’homosexualité, elles seront confrontées à un minimum de six mois d’incarcération.

Les deux jeunes filles seront défendues par l’Association marocaine des droits de l’homme.

En février de cette année, deux jeunes hommes ont été emprisonnés pendant un an et demi au Maroc.

Et en 2015, Ray Cole, un britannique gay, a été brièvement détenu.

Source : Metro.co.uk


africa24.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE