#Gabon : Le message de Kemi Séba au peuple gabonais

#Gabon : Le message de Kemi Séba au peuple gabonais

0
PARTAGER

Kémi Séba a dans une tribune sur sa page Facebook lancé un message fort au peuple gabonais. Intitulé “Sur Robert Bourgi et Jean Ping, dernier message à mon peuple gabonais que j’aime tant”. Voici l’intégralité du texte :

A mes frères et soeurs gabonais que j’aime éperdument, et dont je comprends l’immense lassitude et tristesse après tant d’années de Bongo-isme à la tête de l’Etat…Des gens (les Bongo) qui de père en fils, n’ont jamais roulé pour les intérêts de l’Afrique…Jamais…Je veux vous le dire avec amour, même si nul autre que vous mêmes ne pouvez mieux sentir ce qui est bon pour vous. Il aurait été préférable de choisir un autre opposant à Bongo que Jean Ping, quelqu’un issu des mouvements citoyens non corrompus par exemple…. Vous êtes un peuple si brillant..Des leaders ce n’est pas ce qu’il manque….Mais quand, par dégoût d’Ali Bongo (totalement compréhensible) , vous optez (même si c’est par défaut) pour un candidat (PING) qui est soutenu par l’un des plus grands cadres actuels de la FRANCAFRIQUE, en l’occurrence Robert Bourgi, qui veut comme la France et les Etats Unis le mettre au pouvoir, vous ne pouvez pas vous tirer une plus grande balle dans le pied..Car le fait est que, bien qu’on sache tous qu’il y a tricherie et que c’est inadmissible (je l’ai dis moi même publiquement), aucun africain qui veut sa souveraineté, ne peut accepter d’être dans le même camp que Bourgi, et la FRANCAFRIQUE.. Bourgi est à l’Afrique ce que Bernard Henry Levy est au monde arabe. Quand il veut aller à gauche, il vaut mieux aller à droite…
Je sais que votre situation est profondément difficile, et que vous n’en pouvez plus de toutes celles et ceux parmi les africains qui pensent pouvoir vous dire ce que vous devez faire. Je le comprends, car je vous cotoie beaucoup. Mais c’est avec un profond amour, que je vous le dis. Ne PERDEZ PAS VOS VIES DANS LES RUES POUR JEAN PING. Car c’est la Françafrique que vous servez indirectement..


Afrique360

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE