Des milliers de Nigérians vont recevoir un don de 80 dollars pour...

Des milliers de Nigérians vont recevoir un don de 80 dollars pour refaire leur vie après Boko Haram

0
PARTAGER

La somme n’est pas très élevée, mais c’est un premier pas pour un demi-million de réfugiés

A la question, «vous feriez quoi avec 80 dollars?», il y a fort à parier que peu de gens répondraient: «Démarrer une nouvelle vie». C’est pourtant ce qui est proposé à des centaines de réfugiés nigérians qui ont quitté leur région pour fuir les violences du groupe terroriste Boko Haram. Comme le rapporte le site d’informations Quartz, un demi-million d’habitants de l’Etat fédéral de Borno – le plus touché par les combats – vont se partager la somme de 42 millions de dollars versée par le Programme alimentaire mondiale des Nations unies.

Ce «don» est une manière d’encourager les réfugiés à revenir chez eux et à «commencer quelque chose qui leur permettra de se nourrir eux et leur famille, et d’apaiser leurs souffrances», a confié à Quartz, Ahmed Satomi, le chef du bureau d’urgence dans l’Etat de Borno.

Boom immobilier

Depuis le début de l’année 2016, le président Muhammadu Buhari cherche à convaincre les deux millions de réfugiés nigérians de rentrer. L’objectif: montrer que la situation au Nigeria est en voie de normalisation. Une volonté d’abord politique alors que le nouveau chef d’Etat se félicite d’avoir fait reculer Boko Haram dans le nord-est du pays. Problème: de nombreux nigérians se sentent toujours menacés par le groupe terroriste, et les actes de violence – certes moins nombreux qu’il y a quelques mois – se poursuivent.

Mais plusieurs indices tangibles indiquent un début de retour d’exil de la part de la population dans le nord-est. La capitale de l’Etat de Borno, Maiduguri, connaît actuellement un boom immobilier. Une conséquence de la demande à nouveau forte pour de nouveaux logements. Selon Al-Jazeera, les prix y ont plus que doublé depuis la retraite des combattants de Boko Haram défaits par l’armée gouvernementale. Des investisseurs, qui avaient racheté au bas prix des terrains au plus fort de la crise, affirment même avoir fait jusqu’à 500% de profits après avoir revendu leurs terrains à des habitants de retour.

Via > Slate Afrique

africa24.info

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE