Côte d’Ivoire: Procès Simone Gbagbo, déclarations fracassantes d’un témoin

Côte d’Ivoire: Procès Simone Gbagbo, déclarations fracassantes d’un témoin

0
PARTAGER

Le procès de l’ex première dame ivoirienne, Simone Gbagbo s’est rouvert ce mardi 19 juillet. A la barre, le témoin Metch Metchro a déclaré avoir participé à l’enlèvement et assassinat de l’industriel franco-ivoirien Yves Lemblin, en 2011. Il était aux commandes de la milice « Groupement des Patriotes pour la Paix (GPP) », sous la protection du couple Gbagbo, selon ses dires. 
«Les enlèvements de Yves Lemblin et autres au Novotel, j’étais de l’équipage composé des Forces de l’ordre et des libériens qui ont reçu les instructions de la résidence, c’est-à-dire de monsieur et de madame Gbagbo », déclare froidement le témoin.

Selon le témoin qui s’est dit commandant du GPP lors de ces kidnappings, c’est lui même qui ait transporté et jeté le corps. Selon nos confrères de koaci, il témoin a précisément dit ceci: «Oui c’est moi qui ai transporté le corps de Yves Lambelin, sur le pont Houphouët Boigny et nous l’avons jeté dans la lagune ».

Metcho qui affirme que le GPP avait « pour vocation de maintenir monsieur Gbagbo et sa femme au pouvoir avec le GPP », souligne que la milice était de ce fait protégé « au plus haut niveau par le couple présidentiel ». En fin, le témoin précise qu’il n’a « jamais rencontré personnellement l’ex première » mais il insiste sur le fait qu’on leur a dit « que les instructions venaient directement du couple présidentiel ».

Déjà condamnée à vingt ans de prison dans un autre procès, Simone Gbagbo est jugée à Abidjan, pour «crimes contre l’humanité, crimes contre les prisonniers de guerre et crimes contre les populations civiles », commis lors de la crise postélectorale de 2010-2011.


Afrique360

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE