Congo : Paulin Makaya condamné à deux ans de prison ferme

Congo : Paulin Makaya condamné à deux ans de prison ferme

0
PARTAGER

La sentence du président de la première chambre correctionnelle du Tribunal de grande Instance de Brazzaville est tombée ce lundi.

L’opposant congolais, Paulin Makaya, a été condamné à Brazzaville, à deux ans de prison ferme assortie d’une amende de 2,5 millions de francs CFA pour “incitation de trouble à l’ordre public et à l’insurrection”.

Le président du parti Uni pour le Congo (UPC) devra par ailleurs verser 1 franc symbolique à l’Etat congolais, pour des dommages et intérêts, renseigne notre source.

Cette condamnation va l’encontre des attentes de son avocat qui s’est dit déçu par cette sentence inique. Me Yvon Eric Ibouanga, a dénoncé un verdict “illégal et injuste” et annoncé qu’il allait interjeter appel.

“Nous nous attendions à la relaxe pure et simple de Paulin Makaya, parce que le tribunal n’a pas apporté les preuves de son accusation”, a-t-il estimé.

Le juge n’a pas suivi la demande du procureur qui avait requis en juin dernier la peine maximale de cinq années de prison ferme.

Placé en détention depuis novembre 2015 à la Maison d’arrêt de Brazzaville, Paulin Makaya est accusé d’être l’instigateur de la marche non autorisée du 20 octobre 2015 contre le référendum constitutionnel.

Le leader de l’Upc, qui avait jugé illégal la manipulation de la charte fondamentale du pays afin de permettre à un homme frappé par la limitation des mandats des mandats de pouvoir se représenter, assiégeait alors la « Rue-Publique » avec ses inconditionnels.


Afrique360

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE