Cameroun : WWF partenaire d’une entreprise qui détruit le territoire des Pygmées

Cameroun : WWF partenaire d’une entreprise qui détruit le territoire des Pygmées

0
PARTAGER

Une entreprise française d’exploitation forestière, partenaire officielle du Fonds mondial pour la nature (WWF), est en train de déboiser une vaste zone de forêt tropicale au sud-est du Cameroun sans le consentement des communautés baka qui y vivent. Elles gèrent pourtant ces terres depuis des générations.

Dans un communiqué de presse, le WWF a décrit le groupe français Rougier comme étant une ‘entreprise forestière et commerciale intégrée’. Rougier déboise une zone de forêt dont la superficie est estimée à 600 000 hectares, bien supérieure à celle autorisée par la loi camerounaise.

Les activités de Rougier au Cameroun ont été dénoncées par l’organisation Les Amis de la Terre, notamment pour la fixation illégale des prix, l’exploitation forestière illégale au-delà de ses concessions, l’abattage d’un nombre d’arbres supérieur à celui autorisé, ainsi que l’exportation illégale de bois rare.

Le partenariat intervient dans le cadre du Global Forest & Trade Network (GFTN), une initiative du WWFsupposée ‘promouvoir la bonne gestion forestière et le commerce responsable’.

Le WWF avait déclaré qu’il n’établirait jamais de partenariat avec une société opérant sur des terres indigènes sans le consentement des communautés. En mettant en place cette collaboration avec Rougier, le WWF a ainsi violé ses propres politiques à l’égard des peuples indigènes.

Survival International a récemment écrit au PDG de Rougier afin de lui demander s’il pensait que son entreprise avait obtenu le consentement préalable, libre et éclairé des Baka pour les activités menées sur leurs terres. Il a simplement répondu que ‘les communautés baka (étaient) au courant de notre présence et de nos activités’.

Les Baka sont un peuple de chasseurs-cueilleurs qui vivent dans les forêts tropicales du bassin du Congo depuis des générations. L’exploitation de leurs forêts par des entreprises telles que Rougier détruit l’environnement dont ils dépendent pour leur subsistance.

En vertu de la loi camerounaise, les Baka sont souvent considérés comme des ‘braconniers’ chassent pour nourrir leurs familles. Dans une carte réalisée par Rougier, les campements forestiers des Baka situés dans l’une des concessions sont désignés comme des ‘campements de braconniers’.

Lire la suite sur survivalfrance.org

africa24.info

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE