Burkina Faso: Le général Djibril Bassolé saisit l’ONU pour «détention arbitraire»

Burkina Faso: Le général Djibril Bassolé saisit l’ONU pour «détention arbitraire»

0
PARTAGER

Détenu en prison depuis un an dans le cadre du putsch manqué au Burkina, le général de gendarmerie Djibrill Bassolé, ancien chef de la diplomatie de Compaoré, dénonce une “détention arbitraire”. Il vient de saisir d’une plainte le groupe de travail de l’ONU.

Avec cette nouvelle plainte, le général revient à la charge après que la Cour ait rejeté il y a un mois sa demande de liberté provisoire.

A en croire son avocat, Mr Bassolé estime que “la justice burkinabé ne fonctionne pas normalement” et que “la justice fait les choses à l’envers” se disant “un prisonnier politique qui est là pour faire un exemple et pour solidifier un pouvoir politique naissant”.

Le général balaie d’un revers de la main toute de sa part visant à soutenir le coup d’État manqué du 17 septembre 2015 mené par le général Gilbert Diendéré.


Afrique360

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE