Birmanie: il a traité le président de “fou” sur Facebook, 9 mois...

Birmanie: il a traité le président de “fou” sur Facebook, 9 mois de prison

0
PARTAGER


Rangoun (AFP)-Un Birman a été condamné à neuf mois de prison pour avoir traité le président de “fou” sur Facebook, en vertu d’une loi sur la diffamation largement utilisée par la junte et toujours en vigueur sous le nouveau gouvernement civil.

La condamnation pour diffamation de Aung Win Hlaing, internaute habitant l’Etat Karen, dans le nord du pays, remonte au 23 septembre, mais était passée inaperçue jusqu’ici, comme c’est souvent le cas pour les procès menés en région.

“Un membre de la NLD (la Ligue nationale pour la démocratie, le parti d’Aung San Suu Kyi) a porté plainte contre lui” pour avoir traité le président Htin Kyaw, un proche d’Aung San Suu Kyi, de “fou” et d'”idiot”, a expliqué à l’AFP sa femme, Hnin Hnin Win.

La NLD a confirmé qu’une membre du parti était à l’origine de la plainte. “Mais elle l’a fait en son nom personnel”, a confirmé Thant Zin Aung, député de la NLD au parlement local.

Les autorités n’étaient pas joignable, comme souvent concernant les affaires de justice.

Les réformes promises par le gouvernement d’Aung San Suu Kyi sont très attendues, notamment dans le domaine judiciaire.

Mais les changements de mentalité prennent du temps et la plupart des juges en place l’étaient déjà à l’époque de la junte.

Le mois dernier, un acteur a été condamné à près de trois ans de prison pour avoir écrit des insultes contre l’armée sur la carrosserie de sa voiture.

Avant cela, en mai, un homme avait été condamné à six mois de prison pour avoir évoqué, déjà sur les réseaux sociaux, le tatouage du nom du précédent président sur son pénis.

Il avait été arrêté en novembre 2015, alors que le président Thein Sein, un ancien général de la junte, était encore au pouvoir.


Afrique360

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE