Armata: Une menace Russe pour les anglais.

Armata: Une menace Russe pour les anglais.

0
PARTAGER

Le Sunday Telegraph dans son article évoque ensuite le prétendu « danger Russe »

en précisant que la Russie pouvait « prendre les Pays Baltes en 60 heures », pointe sur les 2500 chars Russes « avec une réserve de 12500, ce qui est 35 fois le nombre de chars de l’armée britannique », et ajoutent l’opinion d’un obscur retraité de la Marine britannique, Lord West of Spithead qui déclare que « l’économie de la Russie est une économie de guerre et qu’avec le GDP de l’Italie la Russie dépense presque autant en armememt que les USA. Ce qu’ils font est insupportable (!) » et que « tout peut arriver ».

“At the moment, their economy is a war economy. They have got the GDP of Italy and they are trying to spend the same on defence as America. What they are doing is unsupportable and when something is unsupportable, then anything could happen.”

Et le Sunday Telegraph de préciser que l’élection de Donald Trump à la présidence des US présenterait un danger pour l’Europe, laissée alors à la portée de l’ours Russe. L’habituelle pétouille servie par l’ensemble des medias à la botte des gouvernements occidentaux… Il n’en reste pas moins qu’en effet, la situation militaire des uns et des autres donne une nette supériorité à la Russie en Europe, et les américains qui continuent d’envoyer des troupes dans les Pays Baltes feraient bien de le prendre en compte avant de tenter des actions inconsidérées.


africa24.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE