Visite de travail de la Naccima avec la Ccib : Le Bénin...

Visite de travail de la Naccima avec la Ccib : Le Bénin et le Nigeria dans une dynamique partenariale renforcée

0
PARTAGER

Une forte délégation de l'Association des Chambres de commerce, d'industrie, des mines et de l'Agriculture du Nigeria (Naccima) a, dans le cadre de sa visite de travail au Bénin, tenu une importance séance d'échanges hier, lundi 14 novembre 2016,avec le bureau exécutif de la Chambre de commerce et d'industrie du Bénin. Cette rencontre des deux communautés d'affaires s'inscrit dans une dynamique partenariale renforcée en vue d'une véritable prospérité économique. C'était en présence du Président de l'institution consulaire du Bénin, Jean-Baptiste Satchivi.

Les opérateurs économiques béninois et nigérians se donnent la main pour mieux partager et exploiter des opportunités d'affaires dans l'optique d'un essor économique des deux pays voisins. Outre les atouts de proximité et le climat apaisé de bon voisinage, le Nigeria et le Bénin entretiennent de grandes relations économiques depuis plusieurs décennies. Et cette visite de travail de la délégation de l'Accima au Bénin témoigne de la bonne forme desdites relations. Très honoré par cette marque d'amitié et de fraternité de la partie nigériane, le Président de la Ccib, Jean-Baptiste Satchivia évoqué avec ses hôtes, la crise née de la dévaluation du naira et qui pénalise les échanges, les opportunités d'affaires entre les deux pays. Tout en reconnaissant que le Nigeria reste un grand marché d'écoulement des produits béninois, il a souligné la nécessité d'une synergie d'action pour juguler la crise actuelle en y apportant des solutions adaptées. « Le développement de nos pays repose sur notre capacité d'industrialisation et de production », fit savoir Jean-Baptiste Satchivi. Pour le Président de la Naccima, Dr. Bassey Edem, béninois et nigérians restent des frères peu importe s'ils ont été colonisés par des pays différents. A l'en croire, le Nigéria a quitté le cercle des plus grands pays producteurs de produits agricoles depuis que le pétrole brut a été découvert dans le bassin du Delta. Toute chose qui a plombé l'économie nigériane en raison de la baisse sans cesse du prix du baril et des situations dramatiques et autres effets néfastes liés à la commercialisation du pétrole. Raison pour laquelle la Naccima appelle aujourd'hui à un retour vers l'agriculture et la délégation entend s'inspirer des progrès réalisés dans le secteur agricole béninois pour relancer l'agriculture nigériane. Ainsi, elle visitera la société Agrisach et le Projet Songhai dont les résultats et prouesses sont mondialement reconnus. Tout en rassurant des efforts des autorités pour la restructuration rapide de l'économie nigériane, il a invité les opérateurs économiques béninois à investir et entreprendre au Nigeria. Pour une véritable concrétisation de ce vœu de partenariat, un répertoire de toutes les entreprises du Nigeria a été offert au Président de la Ccib pour le renforcement et le développement des opportunités d'affaires entre les deux pays.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE