UEMOA : Une politique commune genre en gestation à Cotonou

UEMOA : Une politique commune genre en gestation à Cotonou

0
PARTAGER

Une trentaine d'experts des huit pays membres de l'Union Economique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), examinent depuis lundi à Cotonou, la capitale économique béninoise, le document de pol itique commune genre visant à créer un cadre propice à la réalisation de l'équité et de l'égalité de genre dans les politiques et budgets des Etats membres.

"L'objectif de cette politique commune genre est de contribuer à la promotion d'un environnement institutionnel communautaire favorable à l'égalité et à l'équité entre les femmes et les hommes dans les domaines économique, politique, social et culturel", a indiqué, Seydou Sissouma, Commissaire chargé du Département du développement Humain de l'UEMOA.

Il a également estimé que cette politique commune genre est également destinée, à fournir aux décideurs des indicateurs essentiels ainsi que des arguments pertinents permettant d'aligner plus judicieusement les actions de développement sur les principes d'égalité entre les sexes.

"Cette politique commune genre se veut être un levier régional qui vient renforcer les politiques nationales genre", a-t-il souligné, affirmant que les objectifs de développement durable ne pourront se réaliser que lorsque les inégalités de genre seront atténuées voire éliminées.

"En s'appuyant sur cette évidence, la politique commune exprime ainsi la volonté des Etats de l'espace UEMOA de baser leur développement sur sa principale ressource, en l'occurrence sa population, femmes, hommes, filles et garçons sans discrimination aucune", a-t-il expliqué.

Il a également fait remarquer que la persistance d'inégalités de plusieurs domaines, notamment de l'économie, de la scolarisation et de l'alphabétisation, entre les hommes et les femmes dans l'espace UEMOA, montre que des insuffisances institutionnelles demeurent malgré l'adoption d'une politique genre par chaque Etat membre de l'espace communautaire.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE