Télécoms : pourquoi Canal+ a été rappelé à l’ordre au Bénin

Télécoms : pourquoi Canal+ a été rappelé à l’ordre au Bénin

0
PARTAGER

Alors que le groupe français avait commencé à installer sa fibre optique à Cotonou, les autorités ont décrété l’arrêt du chantier. Motif : sa filiale internet n’a pas obtenu sa licence dans les règles.

C’est un petit caillou dans la chaussure du président béninois, rien de plus. Patrice Talon a d’autres sujets bien plus urgents à traiter que le cas Canalbox. Mais en s’éternisant, l’imbroglio qui oppose la filiale de Canal+, coupable de fournir des services internet sans licence, aux autorités et à une partie des acteurs du secteur des télécoms agace fortement au Palais. « L’affaire est très médiatisée et, en matière d’image, ce n’est pas un bon signal envoyé hors du pays », confirme un conseiller du chef de l’État.

D’ailleurs, si le dossier est toujours entre les mains de Rafiatou Monrou, la ministre de l’Économie numérique et de la Communication, cette dernière doit désormais le traiter en lien avec le tout nouveau Conseil national du numérique (CNN), rattaché directement à la présidence de la République.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE