Accueil Economie

Supposée exonération accordée à Bénin Control: Wadagni dément et clarifie

0
PARTAGER

Face à la montée de la désinformation au sujet d’une supposée exonération que le gouvernement aurait accordée à Bénin control, le Ministre des finances, Romuald Wadagni, est sorti de sa réserve. Dans un communiqué, il a expliqué en détail le fond du dossier.
Décidément, la peste des réseaux sociaux et la foire à l’intoxication perturbent sérieusement la sérénité sociale. Ce virus des temps modernes consacré comme le rituel de l’impunité ronge et déforme les fondements. Il est désormais possible à tout le monde d’inventer toute forme de nouvelle à tout moment et en tous lieux. A l’allure même où sont exposés des documents officiels, on se demande si le mal n’a pas finalement attaqué l’administration. On ne nierait pas de tout de go la résurgence de nouveaux fonctionnaires activistes qui, sans doute, ont trouvé du métier à distiller du faux qu’à servir la Nation. L’hypothèse ne manque pas d’intérêt surtout quand on observe la facilité avec laquelle tout se sait et tout se divulgue actuellement. La dernière trouvaille, c’est la fable des exonérations au profit de Bénin control. Selon les informations distillées par les experts en fausses informations, le Ministère des finances aurait procédé à des exonérations au profit de Bénin control. Le texte ventilé a le mérite d’être fourni en affabulations. Mais à la vérité, on découvre qu’il s’agit d’une invention. Ce s nouveaux salariés du net qui n’ont de métier que de ternir l’image de leur pays se sont basés sur un vieux document. Il s’agit en effet, du contrat entre le gouvernement et Bénin control signé en 2011. C’est donc ce document qui a été utilisé par les acteurs de la falsification. Le mal prend de l’ampleur et pousse même à s’essayer au faux. Travailler à exorciser ce mal en décourageant à tout prix les mauvais internautes ne serait pas exagéré. Interpellé par ces mauvais informateurs, le Ministre des finances a sorti un communiqué pour s’expliquer. Dans le communiqué, il a fait savoir que le Ministère des finances n’a jamais accordé de nouvelles exonérations à ladite société. Ce qui a été fait, précise le communiqué, a été de procéder à la réduction du champ d’application des exonérations initialement accordées à ladite société. Ainsi en 2015, le total des exonérations est de 89.7332.197.926 contre 82.769.126.618 FCfa pour le compte de l’année 2016.

Abdourhamane Touré

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here