Sécurisation du bassin portuaire de Cotonou : Le Pac se dote d’une...

Sécurisation du bassin portuaire de Cotonou : Le Pac se dote d’une compagnie de gendarmerie maritime

0
PARTAGER

Le Port autonome de Cotonou (Pac) vient de se doter d’une compagnie de gendarmerie maritime. Une unité spéciale de la gendarmerie nationale dont les locaux ont été inaugurés hier, jeudi, 18 février 2016 en présence du ministre de l’Économie maritime, des acteurs portuaires et surtout du Haut commandement militaire. La cérémonie a été également marquée par la prise de commandement du premier commandant de l’unité, Dénis Ogan.

Composé d’un bâtiment principal s’étendant sur une superficie de 246 m2 comportant six (06) bureaux, une salle d’attente, des toilettes, un magasin, un garage et deux terrasses, le siège de la compagnie de gendarmerie maritime du Port est érigé au quartier Xwlacodji à Cotonou. Construite à hauteur de 64 665 178F Cfa sur financement du Port autonome de Cotonou, cette unité spéciale de la gendarmerie nationale aura la mission de sécuriser le bassin portuaire et les franchises de la plateforme portuaire de Cotonou. Elle est composée de cinq (05) unités élémentaires. Ravi de la concrétisation dudit projet, le capitaine Dénis Ogan, premier commandant de l’Unité, s’est acquitté d’un devoir de reconnaissance à l’endroit du gouvernement et de l’autorité portuaire. Pour lui, cette mesure qui s’inscrit dans une démarche anticipative sur les fraudes, la piraterie maritime et les menaces terroristes, contribuera au renforcement des capacités opérationnelles des forces de sécurité opérant sur la plateforme portuaire. En dehors de la sécurisation des eaux territoriales, Dénis Kadoukpè Ogan et son équipe s’engagent à toujours prêter assistance chaque fois que le besoin se fera ressentir. Reconnaissant que la sécurité reste un enjeu capital sur une plateforme portuaire, le Directeur général adjoint du Port de Cotonou a rassuré de l’acquisition bientôt d’une Vedette pour les patrouilles en mer. Il a, par ailleurs, exhorté au renforcement de la lutte contre la vulnérabilité de la plateforme et de ses installations. Quant au Directeur général de la gendarmerie nationale, Emile Elomon, il a félicité le gouvernement pour avoir œuvré au redimensionnement de la gendarmerie du Port. Procédant à la mise en service des locaux de la gendarmerie maritime du Port, le ministre de l’Économie maritime, Patrick Yérima s’est dit convaincu des capacités de l’Unité à parer à toute menace pouvant mettre en péril la sécurité du Port.

Aziz BADAROU

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE