Rencontre des Conseils économiques et sociaux à Cotonou: L’AICESIS tient son Conseil...

Rencontre des Conseils économiques et sociaux à Cotonou: L’AICESIS tient son Conseil d’administration

0
PARTAGER

L’Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) a tenu, mercredi 14 septembre à Cotonou, la réunion de son Conseil d’administration. C’est en prélude à l’Assemblée générale de l’organisation qui s’ouvre ce jour dans la capitale économique du Bénin.

Le grand-rendez de l’Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS) a démarré mercredi 14 septembre avec la réunion du Conseil d’administration de l’organisation. Cette rencontre statutaire visait surtout à débattre des questions urgentes de l’Association et surtout à déblayer le terrain pour l’Assemblée générale qui se tient ce jour. L’enjeu des assises, indique Augustin Tabé Gbian, président du Conseil économique et social du Bénin, c’est d’œuvrer pour faire de l’AICESIS, une organisation incontournable dans la formulation des politiques d’ordre économique, social, culturel et environnemental. Il soutient que le thème relatif aux assises de Cotonou, à savoir «Le rôle des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires dans la lutte contre les inégalités liées à la pauvreté » marque la volonté de l’institution de contribuer à la construction d’un monde qui fait du capital humain une réelle source de compétitivité.

Organe de gestion de l’Association, le Conseil d’administration est composé de 18 membres élus pour une durée de deux ans, en tenant compte d’une répartition géographique équilibrée. Le Bénin est membre du Conseil d’administration de l’AICESIS depuis quelques années et a vu son mandat renouvelé pour deux ans (2015-2017) lors de l’assemblée générale tenue en 2015 à Moscou.

Regroupant 66 pays issus de quatre continents, l’AICESIS a pour missions de développer la coopération entre ses membres et de promouvoir le dialogue social, et plus largement, la démocratie participative dans le monde. Elle encourage et aide la création de conseils économiques et sociaux dans les Etats qui n’en possèdent pas, conformément aux principes des Nations Unies et de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, ainsi qu’aux principes et aux droits fondamentaux du travail approuvés par tous les membres de l’Organisation internationale du Travail (OIT) ?

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE