Réfection des pistes cotonnières :les prestataires de la campagne dernière toujours impayés

Réfection des pistes cotonnières :les prestataires de la campagne dernière toujours impayés

0
PARTAGER

Les dettes de la campagne cotonnière 2015-2016 ne sont pas encore totalement apurées. Plus d’une quarantaine de petites et moyennes entreprises (PME) locales spécialisées dans le domaine d’entretien routier, attendent le paiement des frais de réfection sommaire des pistes cotonnières.

L’ardoise financière laissée par le régime Boni Yayi dans sa gestion de filière coton est bien lourde. En dehors des producteurs et autres prestataires que le régime actuel s’active à satisfaire, il y a les entreprises ayant procédé à la réfection des voies.  Plus d’un milliard de francs CFA, c’est le montant des opérations  d’aménagement de 3.760 km de pistes  cotonnières prioritaires. Mais dommage ! La lenteur et la lourdeur administrative mettent ces PME attributaires en difficulté. Nombreux des promoteurs de ces PME sont mêmes en cessation d’activités pour manque de liquidité. Ils ont tout englouti dans l’exécution des travaux ; et depuis, ils sont en chômage technique avec des créanciers à leurs trousses. Il en a permis eux qui ont vu leurs biens immobiliers saisis ou mis sous scellé.  D’autres ont fui leurs ménages pour se cacher dans les autres localités et vivent de la mendicité ; laissant employés et collaborateurs dans la nature. Il est vraiment temps que l’Etat se penche sur leurs dossiers.

La récente réaction du chef de l’Etat face à la situation des transporteurs a été saluée par tous les acteurs. Il est donc à espérer que le président Patrice TALON ne s’arrêtera pas en si bon chemin

Manfoya HOUNGUE


pressej.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE