Recrutement de travailleurs au profit de l’Administration : Vers l’annulation du concours"jugé"...

Recrutement de travailleurs au profit de l’Administration : Vers l’annulation du concours"jugé" frauduleux

2
PARTAGER

Le concours de recrutement organisé au profit de l’administration publique en juin 2015 pourrait être annulé. Le nouveau régime a annoncé la couleur hier mardi à travers une interview accordée par le Garde des Sceaux à la presse.

Le gouvernement pourrait se pencher ce jour sur le dernier concours de recrutement d’agents publics qui défraie la chronique depuis plusieurs mois. Edouard Loko, l’un des communicants du président Patrice Talon a confirmé la tenue ce jour au palais de la Marina du premier Conseil des ministres du nouveau régime hier sur les réseaux sociaux. Le tout nouveau ministre de la Justice a été, lui, encore clair en soutenant que le dossier  sus évoqué sera en débat au cours du même Conseil. Me Joseph Djogbénou a confirmé l’information hier mardi après l’ouverture officielle de la première session ordinaire de 2016 de l’Assemblée nationale. Pour cet universitaire, la décision que prendra le gouvernement sera proche du vouloir de la majorité. « Les aspirations du peuple seront prises en compte », a-t-il expliqué. Le Garde des Sceaux montrera que la fraude corrompt et qu’aucune société ne peut évoluer avec cette gangrène. Il faudra rétablir la confiance au Bénin. A analyser ses déclarations, le Professeur Joseph Djogbénou semble déjà révéler l’annulation desdits concours.  En tant que ministre de la Justice, il est dans le secret des dieux. Son département jouera en effet un rôle déterminant dans l’analyse et l’étude de ce dossier épineux. Aucune décision sérieuse ne peut être prise sans l’intervention réelle de ce ministère. Mieux, Joseph Djogbénou est dans les petits papiers du président de la République qui s’était engagé au cours de la dernière campagne électorale à rétablir la justice sociale. Il est aussi connu pour sa position tranchée sur cette question ; un boulet que le gouvernement défunt a longtemps trainé.

Le concours de recrutement à la fonction publique au profit du ministère de l’économie et des finances organisé en juin 2015 pourrait être annulé. Cela pourrait bien être la première décision majeure du nouveau gouvernement qui prône la rupture. Seulement, rien n’est moins sûr pour le moment. Seules les conclusions du Conseil des ministres édifieront les candidats à ce concours qui attendent impatiemment le dénouement de l’imbroglio.

A.S.

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE