Quatrième session ordinaire de MCA-Bénin II: le processus d’entrée en vigueur du...

Quatrième session ordinaire de MCA-Bénin II: le processus d’entrée en vigueur du Compact en bonne marche

0
PARTAGER

Le conseil d’administration du Millennium Challenge Account (MCA-Bénin II) a tenu, hier, au siège de l’institution à Cotonou, sa quatrième session ordinaire. Le ministre d’Etat et président dudit conseil, Abdoulaye Bio Tchané, a dirigé la séance qui vise essentiellement à faire le point de la mise en œuvre des résolutions de la troisième session ordinaire et de la première session extraordinaire du conseil.

Après vérification du quorum, les travaux de la quatrième session ordinaire du conseil d’administration du Millennium Challenge Account (MCA-Bénin II) ont été ouverts par le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané, en sa qualité de président dudit conseil. Dans son allocution, il a rappelé l’importance de ce deuxième Compact qui s’investit exclusivement dans le secteur de l’énergie, laquelle constitue le « premier obstacle à la croissance économique du Bénin ». Cet obstacle doit donc être levé pour permettre au pays d’atteindre une croissance plus forte, ajoute-t-il, avant d’attester que de ces assises sortiront des résolutions pour davantage faire avancer le processus d’entrée en vigueur du programme.

Depuis le 28 juin dernier, date à laquelle s’est tenue la troisième session ordinaire, le processus de mise en place du personnel a été poursuivi, précise pour sa part Samuel Batcho, coordonnateur national du MCA-Bénin II. Actuellement, poursuit-il, ce processus de recrutement du personnel est toujours en cours et est prévu pour s’achever fin octobre. Aussi a-t-il été procédé à l’évaluation des offres de marché, à la finalisation de l’évaluation de certaines cotations, etc.

Premier trimestre 2017

Samuel Batcho n’a pas manqué d’annoncer que le Compact ne pourra entrer en vigueur que lorsque l’installation du conseil d’administration de la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE) sera effective. Tout calcul fait, il espère que l’entrée en vigueur du Compact interviendra courant le premier trimestre de 2017.Les points inscrits à l’ordre du jour de la rencontre portent sur le point de la mise en œuvre des résolutions de la troisième session ordinaire et de la première session extraordinaire du conseil ; sur l’étude et la ratification des modifications apportées aux documents de décaissement des Fonds du 609(g) pour le trimestre 5 (juillet-août-septembre 2016) avant approbation par MCC ; la présentation des documents de décaissement des Fonds de la mise en œuvre du programme (CIF) pour le trimestre 4 ; l’étude et l’approbation de la présentation du budget détaillé de la contribution du gouvernement pour le trimestre d’octobre à décembre 2016 ; l’étude et l’approbation des modifications N° 4 apportées au plan de passation des marchés financés par le CIF et la contribution du gouvernement pour la période de mai à octobre 2016.

Prince AKOGOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE