Pour de meilleurs résultats aux examens de fin d’année à Parakou :...

Pour de meilleurs résultats aux examens de fin d’année à Parakou : Le maire Karimou Souradjou offre dix millions pour les travaux dirigés

1
PARTAGER

Dix millions de francs Cfa. C’est le montant offert par le conseil municipal de Parakou aux responsables des établissements publics et privés de la commune de Parakou pour assurer les travaux dirigés aux candidats aux différents examens de fin d’année. La remise officielle de cette enveloppe financière a été faite dans la journée du mercredi au Collège d’enseignement général (CEG) de Guêma.

Ce geste qui a pour objectif de venir en aide aux établissements publics et privés de la ville pour la prise en charge des frais des cours de renforcement donnés aux candidats au Brevet d’études du premier cycle (BEPC) et au Baccalauréat, session de juin 2016, a en croire le maire Karimou Souradjou. Il a également exhorté les acteurs du monde éducatif de la ville de Parakou et les apprenants à faire davantage preuve de sacrifice afin d’améliorer les résultats aux divers examens de fin d’année.

Les différents acteurs du monde éducatif de la commune de Parakou ont dit toutes leurs gratitudes au maire Karimou Souradjou et l’ensemble de son conseil communal pour l’enveloppe financière de dix millions qui va permettre de faire face aux frais des travaux dirigés. Ce geste est le témoignage du souci permanent de l’équipe municipale de participer à relever de façon significative le niveau de l’éducation dans la commune de Parakou afin de sortir cette dernière de la queue du peloton. Les apprenants bénéficiaires directs de ce don ont pris l’engagement de travailler pour avoir les meilleurs taux de réussite pour la ville afin d’honorer les autorités municipales de Parakou.

Marx CODJO

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Le maire de Parakou doit chercher mieux faire. Les chec aux examen ne sont seulement dus au manque d’encadrement mais aussi au manque de moyens de la part des parents pour satisfaire les besoins vitaux de ces candidats. Le maire doit penser comment regler les problmes lis au manque d’emplois et sources de revenus aux femmes de sa commune. Ainsi si chaque candidat peut tre bien entretenu il pourra donner le meilleur de lui mme pour un meilleur rsultat aux examens de fin d’anne. Luc Shriff.

LAISSER UN COMMENTAIRE