Petites et moyennes entreprises (Pme) au Bénin : Quid du financement par...

Petites et moyennes entreprises (Pme) au Bénin : Quid du financement par les Banques et autres institutions financières.

1
PARTAGER

(Felix Bikpo, Président du Fonds Gari et Directeur général du groupe Agf, donne des directives)

On accuse souvent les banques d’être frileuses, de ne pas vouloir financer ; mais il faudrait pouvoir savoir pourquoi ? A la lumière des explications de Felix Bikpo, Président du Fonds Gari et Directeur général du groupe Agf (African garentee fund), il ressort que les banques n’ont aucun intérêt à ne pas financer un secteur qui leur apporte de l’argent.

Selon le spécialiste, Directeur général du Fond Africain de garantie (Agf, African garentee fund), « il faut que les Pme (Petites et moyennes entreprises) puissent comprendre comment fonctionnent les banques, et puissent présenter des dossiers qui respectent les exigences de nos banques, si non les banques ne pourront pas utiliser les ressources que nous leurs confions ».

Il est une évidence que les banques ne prennent pas le risque de financer des projets qui n’ont aucune visibilité. Ce pourquoi « toutes les Pme doivent se mettre aux normes en terme de dossier, en terme de fonds propre, en terme de capacité de ressources humaines et ressources de gestion, pour rassurer les banques également. » conseille, Felix Bikpo.

Ce pourquoi, afin que leurs dossiers soient banquables, les Pme devront se rapprocher des banques pour savoir ce qu’elles veulent dans les dossiers et l’élaborer dans ce sens là.

Toutefois, il y a des institutions qui aident les Pme à le faire. Au nombre de celles-ci, le Fond africain de garantie (Agf, African garentee fund), dont le Directeur général rassure de ce que « nous finançons les institutions pour qu’ils puissent le faire de façon claire. ».

Les ressources humaines un autre handicape

A la création des Petites et moyennes entreprises (Pme), afin de restreindre les charges salariales, il est courant de voir leurs responsables faire recours à des amis, cousins, parents proches… dans le but de payer un salaire dérisoire, afin de pouvoir couvrir les charges de l’entreprise.

Ce qui fausse sans doute le besoin de compétences nécessaires pour assurer efficacement les taches à exécuter. « La ressource humaines est une chose qui est indispensable, il faut que les Pme se donnent des meilleures ressources humaines » préconise le Directeur général du groupe Agf (African garentee fund) .

S’il est une évidence que la ressource humaine coûte cher, et lorsque les Pme vont vers les banques, elle ne l’intègre pas souvent, le Fond Gari entend les y accompagner à l’acquérir.

Par Ange BANOUWIN

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE