Passation de service au ministère de l’Industrie et du Commerce: Frédérick Dohou...

Passation de service au ministère de l’Industrie et du Commerce: Frédérick Dohou prend les rênes du département Passation de service au ministère de l’Industrie et du Commerce: Frédérick Dohou prend les rênes du département

0
PARTAGER

La passation de service entre les ministres de l’Industrie et du Commerce sortant et entrant s’est déroulée, mardi 15 mars à Cotonou, en présence de plusieurs personnalités, têtes couronnées, députés, cadres, parents, amis et sympathisants des deux ministres.

Le représentant du personnel du ministère de l’Industrie et du Commerce, Wilfried Lauréat Vodounon rend un hommage mérité au ministre sortant Pocoum Damè Kombiénou. Au cours de la cérémonie de passation de service, mardi, il a rappelé la disponibilité, le sens d’écoute des problèmes du ministère et surtout l’amour du travail bien fait de ce dernier. Ce sont autant de valeurs, souligne-t-il, qu’il a à peine commencé à partager avec eux au lendemain de sa prise de fonction le 22 juin 2015.

Pour Wilfried Lauréat Vodounon, deux éléments primordiaux tiennent à cœur au personnel de ce ministère. Il s’agit, précise-t-il, de leurs ressources financières, c’est-à-dire leur budget prévu pour l’exécution des activités phares du ministère et leurs ressources humaines, c’est-à-dire les compétences internes. Les agents du ministère de l’Industrie et du Commerce, avertit-il, n’accepteront pas la rupture précaire entre les structures et de la cohésion fragile entre le personnel du ministère.
Wilfried Lauréat Vodounon a ensuite assuré de la disponibilité du personnel à collaborer avec le ministre entrant en vue de la réussite de sa mission.
Pour sa part, le représentant du syndicat, Septime Ndiadja a fait un réquisitoire contre le ministre sortant, avant d’énumérer les revendications en cinq points. Il a toutefois promis au ministre entrant du personnel.
Le ministre de l’Industrie et du Commerce sortant, Pocoum Damè Kombiénou a d’abord témoigné ses sincères et profondes gratitudes au chef de l’Etat pour la marque de confiance qu’il lui a accordée, en lui permettant de servir à un si haut niveau de responsabilité. Il a ensuite rappelé les principales actions qu’ils ont menées ensemble dans les domaines de l’industrie et du commerce, avant de louer les qualités du ministre entrant qui pourrait relever le défi qui l’attend.
Le ministre sortant a remercié le personnel à qui il demande de manifester plus sa disponibilité pour que le ministère de l’Industrie et du Commerce contribue davantage au développement du pays.
Quant au ministre de l’Industrie et du Commerce entrant, Frédérick Dohou, il a rendu grâce à Dieu pour sa nomination à ce poste ministériel par le biais du chef de l’Etat. Il a ensuite félicité le ministre sortant pour l’important travail qu’il a abattu ce département stratégique en si peu de temps. Il a promis de poursuivre les actions porteuses engagées par son prédécesseur et contribuer à l’amélioration des performances aussi bien de la production nationale, industrielle que du commerce extérieur.
Il entend s’investir fortement pour le partenariat avec plusieurs Etats dans le monde entier.
A l’endroit du personnel et des mouvements syndicaux du ministère.
Après les diverses interventions, il a été procédé à la signature des documents de passation et des cadeaux ont été offerts aux deux ministres sortant et entrant par le personnel.

Romuald BINAZON

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE