Ouverture à Lomé des travaux du conseil des ministres statutaire de l’UMOA

Ouverture à Lomé des travaux du conseil des ministres statutaire de l’UMOA

0
PARTAGER

LOME -- La session ordinaire du Conseil des ministres de l'Union monétaire ouest-africaine (UMOA) se tient les 24 et 25 avril à Lomé.

Au cours des travaux, les ministres en charge de l'Economie et des Finance du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo, examineront au titre de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'ouest (BCAO), le rapport sur la situation économique et monétaire de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) au 31 mars dernier.

Le président en exercice du conseil des ministres statutaire, le ministre sénégalais de l'Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba a indiqué que le Conseil prendra appui sur les analyses contenues dans ce rapport sur l'évolution récente et les perspectives économiques de l'Union pour décider, le cas échéant, des mesures et réformes à mettre en œuvre, dans le but de consolider les acquis et d'accélérer le rythme de progression de l'activité économique dans la zone.

Il a affirmé que les ministres auront également à connaître des dossiers importants soumis par la Banque centrale pour décision, en vue de l'actualisation de la réglementation financière et du renforcement de la solidité du système bancaire de l'Union, de la promotion de l'accès des populations de l'Union à des services adaptés et à coûts abordables, ainsi que du fonctionnement adéquat du cadre institutionnel de la stabilité financière.

"Il s'agit de deux projets de lois uniformes relatives, l'un à la répression du faux monnayage et l'autre au crédit-bail dans l'UMOA, d'un document-cadre de politique et de stratégie régionale d'inclusion financière, d'un dispositif prudentiel et d'une décision relative à la supervision sur base consolidée des établissements de crédit et compagnies financières de l'UMOA, ainsi que des Etats au sein du Comité de stabilité financière dans l'UMOA", a relevé le ministre Ba.

Les ministres seront aussi informés par la BCEAO, des conclusions de la réunion du Comité de politique monétaire du 1er juin passé, de la situation de la balance des paiements et de la position extérieure globale de l'UEMOA au titre de l'année 2014. Il est également prévu le compte rendu du démarrage des activités du Bureau d'information sur le crédit dans les pays membre de l'UMOA.

Quant à la BOAD, elle informera les ministres de l'état de recouvrement des créances sur prêt, du bilan des réalisations à mi-parcours des prévisions financières de l'exercice 2016, de l'exécution de l'émission inaugurale de la BOAD sur le marché financier international, ainsi que de la revue annuelle 2016 de la notation de la BOAD par les agences de rating.

Au titre de la Commission de l'UEMOA, le conseil examinera en même temps que le point de la BCEAO sur le rapport relatif à la situation économique et monétaire de juin 2016, le projet de rapport semestriel d'exécution de la surveillance multilatéral de juin 2016.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE