Nomination de trois nouveaux Vice-Présidents à la BAD

Nomination de trois nouveaux Vice-Présidents à la BAD

0
PARTAGER

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, dimanche, la nomination de trois nouveaux Vice-présidents de nationalité Sénégalaise, Egyptienne et Belge qui rejoignent ainsi la haute direction de la Banque.

Selon un communiqué transmis à APA, Amadou Hott a été nommé au poste de Vice-président chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte, avec effet au 1er novembre 2016. De nationalité sénégalaise, M. Hott cumule vingt années d'expérience dans le secteur privé.

Il s’agit notamment des financements structurés, les banques d'investissement, les investissements dans les infrastructures et le développement de solutions énergétiques intégrées.

Fondateur et Directeur général du Fonds souverain du Sénégal, il y a lancé d'importantes initiatives d’investissement en infrastructures, notamment des projets d'énergie et d’énergies renouvelables.

Quant à M. Kaled Sherif, il a été nommé au poste de Vice-président, chargé du Développement régional, de l’intégration régionale et de prestations de services, avec effet au 1er novembre 2016.

De nationalité égyptienne, M. Sherif est un économiste et un gestionnaire très respecté et expérimenté, qui a servi 25 ans à la Banque mondiale, aussi bien dans les domaines stratégique, opérationnel et technique du développement que dans le domaine du financement du développement.

Il possède une connaissance approfondie et une vaste expérience en matière d’élaboration de projets, de gestion du portefeuille et de gestion d’opérations régionales.

Il a progressivement gravi les échelons à la Banque mondiale, où il est entré dans le cadre du Programme des jeunes professionnels, avant de devenir économiste supérieur, économiste principal, économiste en chef et responsable sectoriel du développement du secteur privé et des finances.

Kaled Sherif a ensuite occupé le poste de chef de l’administration – chef des opérations de la région Afrique à la Banque mondiale.

Enfin, Pierre Guislain a été nommé au poste de Vice-président du secteur privé, de l’infrastructure et de l’industrialisation avec effet au 1er décembre 2016.

De nationalité belge, M. Pierre Guislain occupe actuellement le poste de directeur central du pôle transport et technologies de l’information et de la communication à la Banque mondiale où il joue un rôle de leadership mondial dans les pratiques internationales.

Il a bâti une carrière impressionnante à la Banque mondiale, sur une période de plus de 30 ans. Il a notamment été directeur du département chargé du climat des investissements au sein de la Société financière internationale et du Groupe de la Banque mondiale (2006-2014) et chef de la division des technologies de l'information et des communications du Groupe de la Banque mondiale de 2001 à 2005.

M. Guislain gère actuellement le portefeuille de pratiques internationales de la Banque mondiale estimé à 42 milliards $ et axé sur les infrastructures de transport, d'information et de communication.

LS/APA

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE