Morosité économique : Les caisses de la Sodeco désespérément vides

Morosité économique : Les caisses de la Sodeco désespérément vides

0
PARTAGER

Ca va mal à la sodeco. Tous les voyants sont au rouge et le bout du tunnel n’est pas pour demain. On croyait avec la Rupture que la Sodeco allait vivre ses heures de gloire mais erreur. Tous les paiements effectués par l’état pour le compte de la Sodeco seraient tombés dans des trous béants qui attendaient à la banque, nous informe notre source. Les prévisions les plus optimistes prédisent une amélioration de la situation à partir du mois de novembre dès les premières ventes de coton sur le marché international. Pendant ce temps, les divers fournisseurs agonisent en attendant ce délai fatidique et en espérant aussi que ce soit le bon.

Pour rappel, lors du conseil des ministres du 11 avril,  « s’agissant de la campagne agricole 2016-2017 et dans le cadre d’un retour à la normale de l’organisation de la filière cotonnière », le gouvernement a d’abord mis fin aux réquisitions des usines d’égrenage  de la Société pour le développement du coton (Sodeco), dont Patrice Talon est actionnaire majoritaire. Et subséquemment, il a été demandé au ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, d’instruire le Directeur général de la Sonapra (Société nationale pour la promotion des produits agricoles) aux fins de régler les redevances de (cette) réquisition. Des redevances  estimées à 12 milliards de francs Cfa. D’autres séances gouvernementales ont été aussi consacrées à cet or blanc.

Worou BORO


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE