Ministère de l’économie et des finances : Deux conventions de financement sur...

Ministère de l’économie et des finances : Deux conventions de financement sur le 11eme FED signés

1
PARTAGER

La République du Bénin à travers le ministère de l’Economie, des finances et  des programmes de dénationalisation et l’Union européenne ont procédé hier mercredi 30 mars 2016, à la signature de deux conventions de financement sur le 11ème FED. La signature des conventions a eu lieu à la Salle ST/PAS dudit ministère.

D’un montant total de 32 millions d’Euros, les deux  conventions ayant fait objet de signature au cours de la cérémonie, entre l’Union européenne et le Bénin, entrent dans le cadre du 11ème FED et viennent en appui au secteur de l’énergie et au renforcement du rôle de la société civile.Elles  portent sur le Projet d’appui institutionnel et de Renforcement des capacités des acteurs du secteur de l’énergie au Bénin (Recaseb) et le programme de Renforcement et de participation de la Société civile au Bénin (Repasoc). En effet, dans le cadre du 11e FED 2014-2020, ‘’l’accès à une énergie moderne et durable ‘’ au Bénin a été identifié comme l’un des trois secteurs de concentration. Et dans ce cadre, le projet Recaseb permettra d’améliorer le cadre institutionnel du secteur au niveau règlementaire et organisationnel, et d’encourager les réformes. D’un montant total estimé à 19,4 millions d’Euros (environ 12,7 milliard de FCfa), le Recaseb comprend une contribution de l’Ue de 18 millions d’euros. Les activitéss’articulent autour du renforcement des capacités (assistance technique, formation, appui matériel) et des outils d’aide  à la décision (Système d’information national de l’énergie, études stratégiques et de planification, études de faisabilité,…). Par ailleurs, l’appui aux acteurs de la société civile constitue l’une des mesures d’accompagnement des trois secteurs de concentration de l’aide européenne au Bénin dans la cadre du 11e FED. Et à cet effet, le Repasoc vise, à travers les organisations de la société civile (Osc), à renforcer la participation citoyenne pour des politiques de développement pertinentes, transparentes et incluant la redevabilité. Le Chef de la délégation de l’Union européenne, l’Ambassadeur Josep Coll, a fait part à l’ouverture de la cérémonie, de l’engagement réel et constant de l’Ue auprès du Bénin et de son gouvernement envue de lutter contre pauvreté et de contribuer au développement durable du pays et de ses institutions. Et à l’en croire, cet engagement ne peut être que complémentaire à  celui décidé par le Bénin lui-même dans la stratégie de développement et de réduction de la pauvreté. Il formule donc le vœu que  ces deux programmes appuient efficacement le Bénin dans ses efforts de changement pour un développement équilibré et une meilleure gouvernance spécifiquement dans le secteur de l’énergie et de la participation de la société civile dans le développement durable. Pour sa part, le ministre de l’Economie, des finances et programmes de dénationalisation Komi Koutché a rassuré le partenaire, de la disponibilité du gouvernement à mener à bien les projets. L’Etat est une continuité a-t-il fait savoir. Il espère donc que le prochain gouvernement travaille pour un meilleur aboutissement desdits projets.
 
Thomas AZANMASSO

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE