Mesures contenues dans le projet de loi de finances 2017:les ‘’zémidjan’’ bientôt...

Mesures contenues dans le projet de loi de finances 2017:les ‘’zémidjan’’ bientôt au chômage.

0
PARTAGER
L’étude de la loi de finances gestion 2017 est en étude au Parlement depuis le lundi 17 Octobre 2017 à la faveur de la deuxième session de l’année encore appelée session budgétaire. Au nombre des réformes introduites dans cette loi de finances notamment  en ce qui concerne les dispositions fiscales, les conducteurs de taxi moto ‘’zémidjan’’ risquent de voir disparaître leur secteur d’activité.


Le projet de budget soumis à l’appréciation de l’Assemblée Nationale en matière de fiscalité repose entre autres sur les hypothèses macroéconomiques proposées par l’administration des douanes et celle des impôts. S’agissant justement de la douane, il y a la reconduction de deux anciennes mesures notamment la reconduction de l’exonération des droits et taxes de douane puis de la TVA sur les autobus, autocars et minibus à l’état neuf et destinés au transport en commun, à l’exception du prélèvement communautaire de solidarité, du prélèvement communautaire et de la taxe de statistique. Comme l’indique les termes de cette mesure, l’objectif poursuivi  est donc de susciter de la population  le choix des véhicules à l’état neuf pour le transport en commun. De ce point de vue selon certains observateurs, c’est le secteur ‘’Zémidjan’’ quand bien même mal inspiré qui se trouve ainsi menacé de disparition car désormais, la prolifération desdits véhicules notamment dans nos villes exige un autre choix que celui du taxi moto qui s’impose à ce jour. A y voir de prêt, d’autres analystes trouvent que c’est la solution toute simple que propose le gouvernement de la ‘’Rupture’’ pour mettre fin progressivement à cette activité qui n’encourage guère l’auto-suffisance alimentaire, les bras valides ayant ainsi abandonné les champs pour ce secteur de taxi-moto. De ce point de vue, il est à craindre d’autres problèmes sociaux pour des gens  qui ne croient plus à d’autres débouchés.
Charles HONVOH   


pressej.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE