Marché de micro :Adrien HOUNGBEDJI signe la décision d’une commission d’enquête

Marché de micro :Adrien HOUNGBEDJI signe la décision d’une commission d’enquête

0
PARTAGER

Une commission d’enquête est mise en place pour vérifier la régularité du marché passé dans le cadre de l’acquisition de matériels de sonorisation pour une bonne écoute des débats en plénière au Parlement. La précision a été apportée aux députés réunis en séance plénière hier au Parlement par Me Adrien Houngbédji. Des députés qui voudraient en savoir de mieux sur cette affaire qui entache la crédibilité de l’institution dont l’une des missions est le contrôle de l’action du gouvernement.

Les équipements livrés, seront contrôlés rigoureusement avant le paiement du prestataire. L’annonce de cette mesure a été faite en plénière pour apaiser les parlementaires très remontés contre la manière dont les marchés sont passés depuis peu de temps. Elle vise selon le président de l’Assemblée nationale, à faire toute la lumière sur ce scandale qui oppose le service en charge de la gestion du matériel et certaines autorités de l’institution. Il s’agit là d’une première mesure de nature à faire baisser la tension depuis l’avènement de cette situation qui a pollué complètement l’atmosphère entre agents qui collaborent dans une ambiance de grande méfiance. La commission à l’obligation d’agir dans le sens de la manifestation de la vérité au risque de subir les rigueurs de la loi notamment celle portant lutte contre la corruption et autres infractions connexes en République du Bénin. Il importe de rappeler que le dossier ayant conduit à la constitution de cette commission, concerne un marché gré à gré attribué à un officier supérieur de l’armée béninoise en service à l’Assemblée nationale en complicité avec certains cadres de l’institution en violation des normes portant passation des marchés publics dans notre pays.

Nicaise AZOMAHOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE