Lutte contre le trafic de stupéfiants:Encore 54 kg saisis, les faussaires dans...

Lutte contre le trafic de stupéfiants:Encore 54 kg saisis, les faussaires dans le viseur

0
PARTAGER

La lutte contre le trafic de drogue prend l’allure d’une grande croisade ces derniers jours. Après la folle affaire de 18 kilogrammes de cocaïne pure, les unités spécialisées ont une fois encore traqué 54 kilogrammes du produit prohibé. L’information a été rendue publique hier mardi 22 novembre 2016 par le Procureur de la République, Badirou Lawani.
Les exploits s’enchainent, les acteurs de ce trafic devront se faire un peu de souci ces derniers temps. La cocaïne devra détester la destination Bénin, car, visiblement, les unités spécialisées veillent au grain. 54 kilogrammes de drogue emballée dans 48 plaquettes ont été une fois encore découverts dans un conteneur de sucre en provenance du Brésil. Au cours de son intervention, le Procureur de la République a déclaré que les enquêtes sont en cours avec le soin de l’Ocertid et de la gendarmerie pour mettre la main sur la bande. Le Bénin, identifié comme plaque tournante de ce produit, travaille donc à inverser la tendance. Les autorités sont résolues à faire la lutte afin de restaurer l’image du pays dans ce sens. Pour Badirou Lawani, le trafic de drogue trouble l’ordre public et impacte sérieusement l’image du pays. La justice, affirme-t-il, s’engage à jouer sa partition « La justice, pour ce qui la concerne, est engagée à s’impliquer résolument dans cette croisade contre la criminalité », a-t-il fait savoir.

Une opération de routine

La traque à la cocaïne a été considérée comme une opération de routine par ici. Des kilogrammes de cocaïne saisie, cela ne ressemble pas vraiment à un gros exploit. Les forces de sécurité et la douane s’y attelaient dans l’exercice de leur profession et le brandissaient rarement comme un trophée, sauf si la quantité est importante. La sortie du Procureur ainsi que la forte vulgarisation des saisies de drogue ces derniers jours portent-elles une raison valable ? Après les 18 kilogrammes de cocaïne pure, il semble qu’il y a de plus en plus d’engagement et d’entrain dans le cadre de la lutte contre le trafic illégal de drogue. Difficile de faire le parallèle, mais il semble qu’on s’émeut un peu trop après la saisie des 18 kilogrammes. Le débat enfle déjà au sujet de cette hyper activité. Mais, est-ce qu’il est vraiment opportun d’entretenir une si vaine polémique ?

AT

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE