Les douanes du Bénin et du Nigeria pour une coopération contre la...

Les douanes du Bénin et du Nigeria pour une coopération contre la fraude

0
PARTAGER

Les responsables des douanes du Bénin et du Nigeria ont achevé, jeudi 4 août à Cotonou, une réunion de concertation de 48 heures. Les deux parties ont pris des résolutions visant à lutter contre la fraude de part et d'autre.

Les douanes des deux pays comptent harmoniser leurs actions notamment par une "inter-connexion entre les deux administrations des douanes", a indiqué le directeur général des Douanes et droits indirects du Bénin, Pierre Claver Tossou (Photo)

"Si un opération se fait en amont au niveau de l'administration des douanes du Bénin, que cette opération soit visible automatiquement au niveau de l'administration des douanes du Nigeria. Ceci participera aux contrôles mutuels que nous pourrons faire sur les importations et les exportations de part et d'autre de nos deux frontières", a précisé Pierre Claver Tossou.

Cadre de concertation

Les deux administrations douanières se sont aussi engagées à mettre en place une cadre de concertation pour "discuter de tous les problèmes deux fois par an", a indiqué le rapporteur du conclave de Cotonou, Sidik Saliou, inspecteur des douanes béninoises. Le niveau d'exécution du d'un protocole d'entente signé en 2015 relatif à la mobilisation des recettes, la lutte anti-fraude et à la sécurité des personnes et des biens sera évalué tous les trois ans.

Les liens économiques entre le Bénin et le Nigeria sont importantes. Selon le ministre des Finances, le Bénin tire environ 40% de ses recettes fiscales de ses échanges commerciaux avec le voisin de l'est. A sa première visite d'Etat au Nigeria, le président de la République, Patrice Talon a plaidé pour une facilitation des conditions douanières du grand voisin afin d'y écouler les produits "made in Bénin".

 

Vincent Agué


ORTB

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE