Le Papsfra pour dynamiser les services financiers ruraux au Bénin

Le Papsfra pour dynamiser les services financiers ruraux au Bénin

0
PARTAGER

Au Bénin, le financement du secteur agricole connaît de nombreuses difficultés. L'absence d'une loi d'orientation agricole, les revenus faibles et aléatoires des producteurs, les problèmes liés au foncier, l'absence de garantie sont de nombreux facteurs qui font que le monde rural attire peu les institutions financières. Mais le Projet d'appui à la promotion des services financiers ruraux adaptés (Papsfra) veut inverser la tendance.

Démarré en 2015, le Papsfra a mis en place ce mardi 21 juin 2016 un comité technique consultatif chargé de faire des propositions pertinentes afin de favoriser le financement du monde agricole. Le président du comité est conscient des défis qui attend son groupe de travail mais aussi des perspectives que leurs suggestions peuvent apporter au secteur agricole et à l'économie nationale. "Nous sommes ainsi donc conviés à oeuvrer à la levée des nombreuses contraintes qui entravent la fluidité de la circulation de l'information et des ressources entre les systèmes financiers décentralisés et les banques pour une amélioration sensible du niveau de financement du secteur agricole. Ce faisant, le Papsfra contribuera à coup sûr à une meilleure bancarisation de l'économie béninoise", a expliqué Louis Biao.

Le Papsfra est un projet du programme cadre du Fonds international de développement de l'agriculture (Fida) au Bénin. Il a pour objectif de lutter contre l'insécurité alimentaire. D'une durée de huit ans, le projet vise à faire du Bénin, à l'horizon 2025, une puissance agricole en se basant sur trois filières agricoles à savoir le riz, l'ananas et le maraîcher.

Lire aussi : Le FIDA lance le Papsfra pour lutter contre l'insécurité alimentaire au Bénin

Maurice Thantan


ORTB

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE