L’Afrique exhorte les institutions de Bretton Woods à miser sur l’aide au...

L’Afrique exhorte les institutions de Bretton Woods à miser sur l’aide au développement

0
PARTAGER

Les gouverneurs africains de la Banque mondiale et du FMI et les ministres en charge du Développement et des Finances des pays africains ont adopté vendredi en fin de soirée, une Déclaration commune dans laquelle ils exhortent les institutions de Bretton Woods à faire de l’aide au développement un réel instrument de progrès du continent.

Dans ce texte approuvé par acclamation, après deux jours de travaux à Cotonou, les gouverneurs reconnaissent que pour prendre en charge les chocs non économiques, il est nécessaire de promouvoir le développement inclusif au profit des populations.

La communauté financière du continent, à l’issue des assises de Cotonou, lance par ailleurs un appel aux institutions de Bretton Woods leur demandant d’accompagner la transformation structurelle des économies des pays africains notamment par des investissements massifs et à taux préférentiels dans les secteurs clés.

Les gouverneurs africains sollicitent également un appui technique adapté des institutions de Bretton Woods pour rendre les économies africaines plus résistantes aux chocs exogènes afin de booster le potentiel intérieur des Etats africains.

Ils ont également appelé dans la «Déclaration de Cotonou» la Banque mondiale et le FMI à rendre effectifs les engagements pris en matière de diversité et de représentativité du continent africain dans leurs instances de décisions.

Pour leur part, les ministres en charge du Développement et/ou des Finances des 54 pays africains ainsi que les gouverneurs des banques centrales de la région et d’Haïti ont pris le ferme engagement d’œuvrer pour la bonne gouvernance et la transparence dans la conduite des politiques publiques de développement afin de préserver les avancées réalisées par les économies africaines au cours de la dernière décennie.

Les échanges du Caucus africain 2016 qui se sont tenus sous la présidence du ministre béninois chargé du développement et du Plan, Abdoulaye Bio Tchané, ont porté sur le thème: «Accroître l’appui des institutions de Bretton Woods en vue de répondre aux chocs, renforcer la croissance et promouvoir la transformation de l’Afrique».

Le Caucus africain 2017 se tiendra en juillet prochain au Botswana, a-t-on appris.

DJ/od/APA

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE