La finance numérique : principal sujet de la 10ème Conférence annuelle de...

La finance numérique : principal sujet de la 10ème Conférence annuelle de la microfinance

0
PARTAGER

Cotonou - Le Directeur de Cabinet du Ministre en charge des affaires sociales, David Vidéhouénou, a procédé ce jeudi au Chant d’oiseau de Cotonou, à l’ouverture de la 10ème édition de la Conférence annuelle de la microfinance, axée sur le thème: «Finance inclusive au Bénin: états des lieux, défis et perspectives».

Le Président du Comité d’organisation de la Conférence annuelle de la microfinance, édition 2016 (CAM 2016), Nassirou MOUSSA, a déclaré à l’occasion que la Conférence annuelle de la microfinance de cette année est une édition particulière qui connaîtra l’évaluation des éditions passées et la définition de l’avenir du secteur à l’ère de la finance digitale.

«La finance digitale, encore appelée finance numérique est aujourd’hui un passage obligatoire pour toutes les institutions de financement du secteur et le Bénin accuse déjà un retard», a-t-il déploré.

Organisée par l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés du Bénin (Consortium ALAFIA), cette conférence permettra aux acteurs du secteur de microfinance, de faire le bilan sur l’organisation des Conférences annuelles de la microfinance, faire le point sur l’évolution de la réglementation sur les systèmes financiers décentralisés (SDF), exposer les nouveaux concepts/paradigmes en microfinance et leur contribution dans l’inclusion financière.

Le Président du conseil d’administration de Consortium ALAFIA, a pour sa part remercié le Ministre de l’Economie et des finances pour la prise de l’arrêté n° 1781/MEF/DC/DG-ANSSFD/DGA/DAR du 20 mai 2016 portant limitation des mandats des dirigeants élus dans les Systèmes financiers décentralisés (SFD).

Il a aussi évoqué la nécessité de voir l’Etat suivre le processus de redressement des SFD en difficultés, accompagner le processus de digitalisation du secteur de la microfinance et réorganiser les interventions étatiques de sorte à préserver la pérennité du secteur.

Le Directeur général de l’Agence nationale de surveillance des SFD, Louis Biao, représentant le Ministre en charge de l’Economie et des finances, a déclaré qu’il est persuadé que cette Conférence est une étape importante pour reculer les barrières de l’exclusion financière.

«Je vous donne mon assurance à pouvoir mettre en œuvre les recommandations pour une inclusion financière saine au Bénin », a-t-il conclu.

Le Directeur de Cabinet du Ministre en charge des affaires sociales, David Vidéhouénou, a saisi l’occasion pour remercier les partenaires au développement tout en comptant sur eux pour accompagner le Bénin face aux nouveaux besoins qui naîtront des recommandations de cette conférence.

ABP/JMN/DK

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE