La BOAD conforte sa crédibilité sur le plan international

La BOAD conforte sa crédibilité sur le plan international

0
PARTAGER

LOME — Les membres du Conseil d’administration de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) en session ordinaire lundi à Lomé ont exprimé leur satisfécit sur les réalisations de la banque au premier semestre de l’année à savoir sa crédibilité sur le plan international.

Faisant le bilan du premier semestre qui s’achève, le président de la BOAD, Christian Adovelande a indiqué que l’actualité de son institution a été riche en évènements qui confortent son crédit sur la scène mondiale.

Au premier rang de ces évènements figure la première émission de la banque réalisée le 28 avril dernier sur le marché financier international avec la mobilisation de 750 millions de dollars qui renforceront la capacité d’action de la BOAD au service de l’économie régionale.

M. Adovelande a également énuméré la clôture, le 11 mars 2016, de la 25e émission de titre d’emprunt de la Banque sur le marché des capitaux de l’UEMOA. Il a souligné que cette opération a permis de mobiliser 78,23 milliards de F CFA, ce qui porte à 991 milliards de F CFA, le montant total des ressources collectées par la BOAD dans la sous- région depuis sa première émission en 1993.

Le président de la BOAD a affirmé qu’en diversifiant ses ressources de financement, son institution sécurise davantage ses opérations. « Au cours du premier semestre 2016, la BOAD aura mobilisé 507,7 milliards de F CFA, soit 101,5% de prévision annuelle, permettant à la Banque de faire face aux besoins de décaissement de l’exercice et de respecter sa politique de liquidité », a-t-il confié.

M. Adovelande a révélé que le semestre finissant a enregistré un autre évènement important pour la crédibilité internationale de la BOAD. Il s’agit de la confirmation par les agences de notation moody’s et Fitch des notes qu’elles avaient attribuées à la BOAD en 2015 dans la catégorie « investment grade » (grade investissement).

M. Adovelande s’est réjoui du soutien dont son institution a bénéficié des partenaires tout au long du processus de l’opération, notamment à la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), l’Agence Française de Développement (AFD) et à la Banque Africaine de Développement (BAD). Les délégués issus des huit pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et des banques partenaires de la BOAD ont examiné et approuvé à cette occasion une quinzaine de propositions de prêts dont la moitié concerne le secteur privé.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE