Institution bancaire:Un Dg risque l’humiliation des syndicalistes

Institution bancaire:Un Dg risque l’humiliation des syndicalistes

9
PARTAGER

Le Directeur général d’une des plus anciennes banques de la place est dans le collimateur de ses syndicalistes. Face à un certain nombre de dérives et d’abus, ceux-ci envisagent de lui infliger une humiliation digne de ses magouilles qui ont atteint des proportions inacceptables. Et la mise à exécution de la menace est imminente.
La révolte couve dans cette ancienne banque du Bénin. Et c’est le Directeur général lui-même qui risque d’en faire les frais et d’être emporté par le tumulte que provoquent ses agissements. Nommé Administrateur provisoire, il y a peu de temps, il fait l’objet de contestation. Une partie des travailleurs avoue ne pas savoir par quelle alchimie il est devenu par la suite Directeur général. Et la magouille qui a présidé à sa nomination s’est installée avec lui au sein de cette institution dont la notoriété est mise à mal par la gestion hasardeuse et les montages opaques des dossiers de financement. De l’avis de ses employés, ce Directeur général faisant montre d’une autorité tyrannique, use de harcèlement surtout contre la gente féminine, de menaces, de trafic d’influence et de corruption pour semer la zizanie au sein du personnel et obtenir par un passage en force, la validation de certains dossiers de financement suspects, voire carrément douteux. Et pour éviter des ennuis, certains agents se livrent à la délation et à l’affairisme, oubliant le sens éthique et la rigueur professionnelle qui gouvernent l’orthodoxie bancaire et conféraient naguère, une notoriété certaine à leur banque.

Pour continuer sa sale besogne loin des regards attentionnés, ceux des membres du personnel qui tentent de s’opposer aux méthodes du Dg, ou qui font preuve de perspicacité dans la constitution de certains dossiers de financement sont soumis à des pressions morales intolérables et sont arbitrairement écartés des centres de décision et de responsabilité.

Face à ces pratiques qui menacent leur entreprise d’un naufrage collectif, les syndicalistes s’organisent pour prendre le taureau par les cornes d’autant que, au surplus, le Directeur général bloque le processus d’ouverture du capital de la banque à d’autres investisseurs. Ils envisagent à cet effet de séquestrer l’intrus et d’exiger sa démission ainsi que la réparation des graves préjudices qu’il a pu causer à la banque. Il est à espérer que le régime du Nouveau départ anticipe sur les événements et préserve les emplois menacés par les agissements du Directeur général indélicat, qui s’emploie à plomber l’essor de cette banque qui végète alors qu’elle est promise à un bel avenir. Pour l’heure, nous suivons de près ce dossier scabreux qui, si l’on n’y prend pas garde, pourrait engendrer dans les prochains jours une crise économique et sociale au Bénin vu que les avoirs des clients de la banque peuvent être mis à mal et des emplois du personnel hypothéqués.

EA

aCotonou

Commentaires

commentaires

9 COMMENTAIRES

  1. Cette information n’a aucun intérêt si le nom de la banque n’est pas mentionné. Arrêtez de nous distraire

  2. C’est déjà une bonne initiative de pouvoir suivre de prêt de plus, il faut pas céder à l’intimidation

  3. vraiment cette information n’a aucun intérêt si le nom de la banque n’est pas mentionné retirez simplement cette information. vraiment arrêtez de nous distraire

LAISSER UN COMMENTAIRE