Economie UEMOA : les huit Etats appelés à ratifier l’accord de l’organisation...

Economie UEMOA : les huit Etats appelés à ratifier l’accord de l’organisation mondiale du commerce sur la facilitation des échanges

0
PARTAGER

Le directeur de cabinet du ministère béninois des Finances et de l’Economie, Servais Adjovi, a exhorté mercredi à Cotonou, tous les huit Etats de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) à ratifier l’accord de l’Organisation mondiale du commerce sur la facilitation des échanges.
"La mise en œuvre de l’accord de l’Organisation mondiale du commerce sur la facilitation des échanges dans l’espace UEMOA est marquée par la ratification de quatre Etats membres, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger et le Togo sur les huit états de l’espace communautaire", a-t-il déploré, à l’ouverture du 5ème forum des agents des douanes de l’UEMOA.
Pour ce responsable du département des finances et de l’économie du Bénin, la mise en œuvre de l’Accord de l’OMC sur la facilitation des échanges dans l’espace UEMOA revêt un intérêt capital pour tous les investisseurs étrangers et nationaux, à l’heure où leurs préoccupations portent aussi bien sur la célérité que sur la sécurisation des mouvements internationaux des marchandises et partant du commerce, un facteur du développement.
"Il importe que la Commission et les Etats membres de l’UEMOA assurent ensemble la mise en œuvre harmonieuse et efficace de l’Accord sur la facilitation des échanges pour qu’ils puissent mener à bien leur développement tant au niveau national que sous-régional", a-t-il souligné.
Conclu en décembre 2013 à la Conférence ministérielle de Bali, l’Accord sur la facilitation des échanges de l’OMC contient des dispositions visant à accélérer le mouvement, la mainlevée et le dédouanement des marchandises, y compris des marchandises en transit.
Il prévoit en outre des mesures en vue d’une coopération effective entre les douanes et les autres autorités compétentes pour les questions de facilitation des échanges et de respect des procédures douanières. Il comporte aussi des dispositions relatives à l’assistance technique et au renforcement des capacités dans ce domaine.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE