Département du Zou : L’Ambassadeur des Usa à Fludor

Département du Zou : L’Ambassadeur des Usa à Fludor

0
PARTAGER

Lucy Tamlyn, l’Ambassadeur des Etats Unis au Bénin visite ce Jeudi 13 Octobre 2016 la toute nouvelle usine de transformation de cajou de Fludor. Fludor fait partie des bénéficiaires de BeninCajù, un projet sur cinq ans (2015-2020) financé par le Département Américain de  l’Agriculture (USDA), à travers le Foreign Agriculture Service, (FAS) et mis en œuvre par TechnoServe et Catholic Relief Services.  D’une capacité de transformation installée de 15 000 tonnes métriques de noix de cajou, la nouvelle usine de Fludor va porter la capacité de transformation du Bénin à 15%. Située à Zogbodomey, à moins de 10 kilomètres de Bohicon, l’usine emploie actuellement plus de 500 personnes dont 85% de femmes. Dans le cadre de BeninCajù, Fludor a reçu, entre autres l’expertise de TechnoServe pour la formation de centaines de travailleurs de l’usine. L’annonce de la visite de  l’Ambassadeur des Etats Unis est très bien accueillie par le Président Directeur Général de Fludor au Bénin. « Nous sommes très honorés de la visite de l’Ambassadeur des Etats Unis près le Bénin  à notre usine. Nous apprécions les efforts que font les Etats Unis pour développer le secteur privé en Afrique de l’Ouest, que ce soient des spéculations comme le karité ou le cajou, le trafic routier régional dans le cadre de l’initiative borderless ou enfin l’énergie avec le nouveau compact du MCA », a déclaré Roland Riboux.  Le Département de l’Agriculture des Etats Unis, USDA, a récemment organisé à Cotonou une rencontre d’échange entre les acteurs du cajou au Mozambique et leurs homologues du Bénin. A cette occasion, Lucy Tamlyn a souligné qu’elle est très « fière de faire partie » de la merveilleuse coopération qui se concrétise entre le Bénin et les Etats Unis à travers BeninCajù. Le cajou constitue en réalité l’une des priorités du gouvernement du Bénin et le projet BeninCajù vise justement l’accélération et l’intégration du cajou au Bénin. A travers son slogan « Meilleur cajou, meilleures vies », BeninCajù se veut un projet inclusif qui va permettre de développer le potentiel de la filière anacarde au Bénin pour assurer et améliorer les bénéfices de tous les acteurs. Les producteurs et groupes de producteurs, les transformateurs et acheteurs, les acteurs institutionnels et prestataires de service, ainsi que les agences publiques, sont les bénéficiaires cibles du projet. BeninCajù s’inscrit dans le programme « Food For Progress », « Vivres pour le Progrès » initié par le gouvernement américain pour améliorer le rendement agricole et développer le commerce des produits agricoles.

Source : Amb. USA


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE