Compagnie béninoise de navigation maritime : La ligne maritime Cotonou- Libreville-Pointe-Noire lancée

Compagnie béninoise de navigation maritime : La ligne maritime Cotonou- Libreville-Pointe-Noire lancée

0
PARTAGER

La Compagnie béninoise de navigation maritime (Cobénam) a procédé, en partenariat avec la compagnie capverdienne « Diallo and Macedo Shipping Company », hier jeudi 18 février 2016, au lancement officiel de la ligne maritime Cotonou- Libreville-Pointe-Noire. La cérémonie de lancement s’est déroulée à bord du navire Nossa Senhora da Graça sous la houlette du ministre de l’Economie maritime et des infrastructures portuaires, Patrick Yérima.

La Compagnie béninoise de navigation maritime (Cobénam), reprend du service. Après 26 ans d’inactivités maritimes, c’est-à-dire depuis l’exploitation du navire M/S Ganvié de 1978 à 1990, la Compagnie béninoise de navigation maritime (Cobénam) lance la ligne maritime Cotonou-Libreville-Pointe-Noire. Ce partenariat qui « remet la Cobénam à flot » a pour objectif de faciliter les échanges commerciaux et le déplacement des personnes entre les pays côtiers de l’Afrique occidentale et centrale, à moindre coût. Le navire ayant abrité la cérémonie de lancement du premier voyage présente les caractéristiques suivantes :

Les caractéristiques du navire

Le navire à bord duquel s’est déroulé la cérémonie de lancement du premier voyage sur la ligne Cotonou-Libreville, dispose d’une capacité mixte d’accueil de 700 passagers, de 36 conteneurs, de 70 véhicules et de 1500 tonnes de marchandises en vrac. D’une longueur de 99,5 m et d’une largeur de 17,5 m. Ce navire de type Roro-passagers, est équipé d’appareils de dernière génération (GPS, radar, compas magnétique, radio blue, éco sondeur), d’équipements de sauvetage et de lutte contre l’incendie (1250 gilets dont 250 pour enfants, 150 extincteurs, 10 fusées de détresse, 10 bouées couronnes, 6 radeaux de sauvetage…), d’une salle des machines, d’une infirmerie, de bars et restaurants.Outre ces caractéristiques, le navire est aussi équipé de deux halls aménagés et entièrement climatisés pour les passagers dont un de type première classe (120 sièges) et un autre de type deuxième classe (580 sièges). « Nous voici de nouveau… sur les eaux maritimes pour assurer un service de transport mixte de passagers/marchandises », s’est exclamé Dénis Oba Chabi, Directeur général de la Cobénam. Il a exprimé sa joie de voir le partenariat public/privé, noué avec Diallo and Macedo Shipping Company, porter ses fruits. Fort des conditions de confort et de sécurité satisfaisantes qu’offre le navire Nossa Senhora da Graça, le Dg/Cobénam a invité les multinationales opérant sur la plate-forme portuaire de Cotonou, les hommes d’affaires, les importateurs et exportateurs, touristes et voyageurs à saisir cette opportunité que leur offre la Cobénam, pour faciliter leurs échanges et leur mobilité entre les ports de l’Afrique de l’Ouest et du centre. Ainsi, tout en exprimant sa gratitude au chef de l’Etat et à son gouvernement, il a annoncé la mise en service imminente des bateaux bus à fond plat par la Cobénam, pour assurer le transport des services et des biens sur les voies fluviales et lagunaires Cotonou/Porto-Novo et Cotonou/Calavi. Pour sa part, la propriétaire du navire, Eunice Gabriela Monteiro de Macedo, souhaite longue vie à ce partenariat public/privé qu’elle espère fructueux et profitable aux deux parties. Une visite guidée des différents compartiments du navire a mis fin à la cérémonie.

Thomas AZANMASSO

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE