Bénin : Le gouvernement débloque 30 milliards FCFA pour renforcer la capacité...

Bénin : Le gouvernement débloque 30 milliards FCFA pour renforcer la capacité interne de production de l’énergie

0
PARTAGER

COTONOU -- Le gouvernement béninois a décidé de débloquer environ 30 milliards de francs CFA du budget national, pour renforcer la capacité interne de production de l'énergie, en vue d'en finir à fin octobre prochain avec le problème de délestage.

"Le gouvernement béninois a pris deux mesures urgentes en vue de résoudre le problème de déficit de l'énergie électrique, notamment la réhabilitation des centrales électriques de Porto Novo, Parakou et Natitingou, et la location de deux centrales thermiques d'une capacité totale de 150 MW", a annoncé mercredi soir à Cotonou, le ministre d'Etat, secrétaire général à la présidence de la République, Pascal Koupaki.

Au cours d'un point de presse à l'issue de la réunion hebdomadaire des membres du gouvernement, le ministre d'Etat a indiqué que ces mesures permettront à l'Etat béninois de juguler la crise énergétique à fin octobre prochain.

"Ces deux mesures dont l'incidence financière sur le budget national est estimé à environ 30 milliards de francs CFA doivent nous permettre d'avoir à fin octobre 2016 en principe, zéro délestage", a-t-il souligné.

Depuis quelques jours les populations des villes et campagnes du Bénin subissent les affres d'un déficit d'énergie électrique, allant de la baisse de tension aux coupures intempestives du courant électrique pour plusieurs heures, dans leurs ménages et mêmes dans les lieux de travail.

Ainsi, la non maîtrise de l'énergie électrique a constitué un grand handicap pour les gouvernements successifs qui, depuis l'indépendance, n'ont pas pu développer à l'intérieur du pays de grands projets d'investissements dans ce secteur.

A cet effet, depuis ces 10 dernières années, le secteur de l'énergie électrique au Bénin a enregistré, de façon cyclique des crises plus au moins importantes.

Ces crises ne sont plus des événements saisonniers ni épisodiques, vu leur durée, leur fréquence et leur généralisation sur toute l'étendue du territoire. Elles sont dues essentiellement à des pénuries chroniques d'énergie électrique, se traduisant par des coupures régulières du courant électrique connues désormais sous le vocable de "délestages", qui affectent gravement toutes les activités socio-économiques du pays.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE