Bénin: Controverse autour de la volonté de l’Etat à confier la supervision...

Bénin: Controverse autour de la volonté de l’Etat à confier la supervision du secteur télécom à Telsig

0
PARTAGER

Depuis plusieurs jours, la presse béninoise s’inquiète des négociations entamées par l’Etat béninois avec la société Telsig pour lui confier la supervision du secteur national des télécommunications. Le contrat d’assistance en discussion, d’après plusieurs journaux et sites web locaux, à l’instar de La Presse du Jour ou actubenin.com, dépouillera en fait l’Agence de régulation des communications électroniques et de la poste (Arcep) de ses prérogatives.

D’une valeur de 16 milliards Fcfa et courant sur cinq ans, le contrat inclut, entre autres, le contrôle des déclarations mensuelles du trafic (voix, sms) des opérateurs, la lutte contre la fraude sur le trafic international, le suivi et le contrôle du trafic international et national, la gestion des litiges d’interconnexion, l’évaluation du chiffre d’affaires des opérateurs Gsm, le suivi de la qualité de service des réseaux mobiles, le contrôle de la tarification des appels. Le contrat aurait été présenté aux responsables de l’Arcep en janvier 2016, pour signature.

Dans une lettre adressée au ministre de la Communication, Etienne Kossi (photo) qu’évoque La Nouvelle Tribune, les responsables de l’Arcep auraient attiré l’attention du ministre sur le danger que représente un tel contrat pour le secteur national des télécommunications.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE