Après la polémique autour de l’audit de la filière des véhicules...

Après la polémique autour de l’audit de la filière des véhicules d’occasion en transit : La Segub livre sa part de vérité

1
PARTAGER

Dans son compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 27 juillet 2016, le ministre d’Etat et secrétaire général de la présidence a livré les conclusions de l’audit commandité par le gouvernement de la Rupture sur la filière véhicules d’occasion confiée à la Société d’exploitation du guichet unique du Bénin (Segub). Le lendemain, le ministre des infrastructures et du Transport Hervé Hêhomey a, dans un point de presse, donné les détails sur les noms des sociétés auxquelles la Segub aurait affecté la bagatelle de 25 milliards sans aucune justification, de même que les 150 milliards reversés aux prestataires de mars 2012 à avril 2016. Au banc des accusés et pointé du doigt par le régime du Nouveau départ, la Segub ne se reconnait par à travers les charges à elle imputer. Dans un communiqué de presse, la Segub apporte des clarifications et s’étonne du fait qu’elle n’a pas eu accès aux résultats de l’audit la concernant contrairement à la pratique habituelle et malgré sa bonne collaboration.
Lire l’intégralité du communiqué de presse

COMMUNIQUE DE PRESSE

REPONSE DE SEGUB AUX COMMENTAIRES DIFFUSES DANS LES MEDIAS SUITE A L’AUDIT DE LA FILIERE DES VEHICULES D’OCCASION EN TRANSIT

Le sujet de l’audit commandité par l’Etat concernant la gestion des redevances de la filière des véhicules d’occasion en transit fait actuellement l’objet de nombreux commentaires dans les médias béninois. SEGUB s’étonne que les articles de presse et autres éléments radiodiffusés en question mentionnent des conclusions faisant totalement fi des éléments précis que SEGUB a communiqués aux auditeurs pour justifier, de manière claire et incontestable, de la rigueur de ses actions et de son intégrité dans l’exercice de la mission qui lui a été confiée par l’Etat béninois par Contrat de Concession en date du 10 novembre 2010 suite à un Appel d’offres pour la Sélection d’un Consultant-Opérateur pour la mise en place et l’exploitation d’un système d’information du Guichet Unique pour le Commerce Extérieur au Port de Cotonou, mission dont elle s’est acquittée au bénéfice de l’Etat béninois et de la communauté du commerce extérieur. En conséquence, SEGUB se trouve dans la nécessité d’apporter par la même voie ses propres éclairages sur les sujets évoqués.

SEGUB précise qu’elle n’a pas eu accès au rapport d’audit la concernant, contrairement à la pratique habituelle en la matière.
Sur la base des éléments présentés dans les médias, SEGUB souhaite apporter les clarifications suivantes :


Matin Libre

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Voilà encore Une autre preuve que 👠 Talon n’est venu pour régler le chômage massif des jeunes et la misère de nos populations mais pour avoir plus d’avantages la ✋ main mise sur tous les secteurs moteurs de l’économie béninoise

LAISSER UN COMMENTAIRE