Accueil Economie

Agriculture/Benin : Les transporteurs de coton du Borgou/Alibori réclament six milliards d’arrières

0
PARTAGER

Selon Moktar BOUKARI, vice-président de la faîtière des transports et du consortium PETRANS-BENIN/COCETRAC-BENIN, le paiement à bonne date des transporteurs de coton va permettre la mise à jour des camions avant le démarrage de la campagne 2016-2017 et la constitution des fonds de roulement.

« Nous avons besoin d’un secteur des transports fidèle à sa vocation d’assurer le déplacement des biens, produits ou marchandises en vertu d’un contrat, d’un secteur des transports ouvert sur les réalités du présent, d’un secteur des transports capable de relever les défis de la campagne cotonnière », a-t-il indiqué à l’entame de cette assemblée générale avant de souligner que le transport est le principal enjeu des prochaines campagnes cotonnières.

Et à ALITONO Mohamed de renchérir que cet objectif ne peut être atteint que si les autorités permettent aux transporteurs de travailler dans de bonnes conditions.

« Car si pour les campagnes écoulées, les producteurs et les égreneurs avec qui les transporteurs ont travaillé ont été payés à plusieurs dizaines de milliards. Pourquoi pas les transporteurs de coton, s’est-il interrogé.

Sans vouloir entrer dans un bras de fer, le vice-président de la faîtière des transports et du consortium PETRANS-BENIN/COCETRAC-BENIN, Moktar BOUKARI, appelle également les autorités à assurer le reprofilage des pistes de desserte rurale dans l’ensemble des zones cotonnières, la réalisation des ouvrages de franchissement à certains points critiques des pistes afin de garantir un bon déroulement de la prochaine campagne cotonnière, qui sera lancée le 03 novembre prochain à Ségbana.

ABP/BNS/DK

aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here