À Cotonou, le Caucus africain s’insurge contre le « service minimum »...

À Cotonou, le Caucus africain s’insurge contre le « service minimum » dans l’aide au développement

0
PARTAGER

Les ministres en charge du Développement et/ou des Finances des 54 pays africains ainsi que les gouverneurs des banques centrales de la région sont réunis depuis jeudi au Palais des congrès de Cotonou, pour le "Caucus africain Banque mondiale-FMI 2016 autour du thème : « Accroître l’appui des Institutions de Bretton Woods en vue de répondre aux chocs, renforcer la croissance et promouvoir la transformation de l’Afrique ».

« L’idée de la rencontre cette année est de trouver les mécanismes pouvant permettre aux institutions de Bretton Woods de renforcer leur appui aux pays africains pour mieux faire face aux tribulations économiques et financières auxquelles ils sont confrontés. Cette rencontre vise aussi à trouver les mécanismes à même de doper nos économies dans la perspective de les transformer de manière structurelle », a expliqué Romuald Wadagni, ministre de l’Économie et des Finances du Bénin, lors de la cérémonie d’ouverture, jeudi 04 août, à Cotonou.

Le Bénin a pris la présidence du Caucus africain des institutions de Bretton Woods, à l’issue des Assemblées annuelles du Groupe de la Banque mondiale et du FMI en octobre 2015.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE