Vernissage-Exposition au centre culturel Chinois de Cotonou : Les 400 ans de...

Vernissage-Exposition au centre culturel Chinois de Cotonou : Les 400 ans de décès de Tang Xianzu et Shakespeare célébrés

0
PARTAGER

Ils sont deux monuments de la littérature mondiale. La mémoire du Chinois Tang Xianzu et l’Anglais William Shakespeare, deux poètes dramaturges connus à travers le monde, a été célébré, samedi 22 octobre 2016, au Centre culturel chinois de Cotonou.Cela fait, en effet, quatre siècles que ces figures emblématiques du paysage littéraire ont rendu le tablier de la vie. Cependant, leurs œuvres font encore date dans les annales universelles du théâtre et de la poésie. Placée sous le thème « Dialogue à travers le temps et l’espace : commémoration du 400ème anniversaire de la mort des deux maîtres de la littérature, Tang Xianzu et William Shakespeare », cette cérémonie devait permettre aux participants de découvrir les deux auteurs. Et à cet effet, le nouveau Directeur du centre culturel chinois, Wei Jun,  qui était  à sa première manifestation officielle après sa prise de fonction, rappelle le contexte de la célébration. « En octobre 2015, il y a un an presque jour pour jour, le Président Xi Jinping a décidé, lors de sa visite aux Royaumes Unis avec le Premier Ministre britannique d’alors David Cameron, de commémorer conjointement les deux grands Maîtres de la littérature. Shakespeare, connu de tout le monde grâce, à ses œuvres littéraires comme Hamlet, Roméo et Juliette et d’autres théâtres classiques. C’est un des plus grands poètes, dramaturge de la culture Occidentale. Dans la même époque, à l’autre bout du monde en Chine, Tang Xianzu, un légendaire auteur dramatique chinois a créé aussi des œuvres littéraires telles que : ‘’Quatre rêves de Yumintang’’, ‘’Le pavillon au pivoine’’, des pièces très importantes interprétées dans l’opéra Kunqu, opéra classé en 2001 par l’Unesco sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité ». Pour le successeur de Bai Guamgming bien que le contexte socio-culturel des deux auteurs diffère, leurs œuvres présentent une similarité qui franchit le temps et l’espace. Entre autres, l’éloge de la liberté et la poursuite constante de la libération de l’humanité. Et puisqu’ils ont tiré leur révérence dans la même période, la date-mémoire de leur décès a été célébré ensemble. Cette exposition qui présente en partie, les productions des illustres auteurs a été ouverte dans 25 centres culturels chinois à travers le monde et le Bénin est le seul pays francophone subsaharien qui l’abrite. Le Directeur du Fitheb, Erick-Hector Hounkpè, le secrétaire général du ministère du tourisme et de la culture, Richard Sogan, Le Directeur du cabinet du ministère en charge de l’enseignement supérieur, Bienvenue Koudjo et l’ambassadeur chinois ont honorés de leur présence la cérémonie.

Teddy GANDIGBE


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE