Vernissage de l’exposition dénommée ‘’Reality’’ : Marius Dansou et son univers du...

Vernissage de l’exposition dénommée ‘’Reality’’ : Marius Dansou et son univers du fer à béton

0
PARTAGER

La galerie Joseph Kpoblide l’institut français de Cotonou a accueilli une scénographie toute particulière dans l’après-midi de ce mardi 10 mai 2016. La porte s’ouvre et nous voici dans un décor inhabituel, seul, à se poser des questions auxquelles Marius Dansou ‘’MD’’ a les réponses. Des visages, des lignes, des coiffes, on se rendra compte des vraies réalités des sociétés africaines. Le plasticien nous raconte la société béninoise à travers des têtes toutes pareilles avec une variété de coiffures. Selon lui, « l’oralité se transmet par les paraboles, les règles de vie, et la coiffure reflète la place sociale du personnage ». C’est la première grande exposition personnelle du plasticien, car, a-t-il dit, « j’ai toujours fait des expositions collectives ». Et pour cette occasion où il est en solo, il en a profité pour réaliser son art à son aise, se donner de l’espace pour mieux s’exprimer.Le décor n’était que coiffure avec fil, boite ciseaux, aiguille, bref, l’atelier est installé par le truchement d’autres matières. Si tu sors je sors, Elle, Nyonufio, Gbadjè, Moi, Gangondouin, Bouchon, Ensemble, sont autant de noms que portent quelques tresses à travers lesquelles ‘’MD’’ plonge les participants au vernissage dans son univers des fers à béton. Depuis des années, il en a fait sa spécialité et, une fois encore, il vient de le démontrer de part ses différentes formes qu’il donne au fer pour avoir des coiffes africaines qui racontent des histoires. Deux (02) ans à préparer l’exposition Reality, et le résultat ne fait que confirmer tout le mal qu’on pensait de lui. Reality nous amène à la rencontre de différentes identités, regards croisés de générations, façonnage de courbes tressées. L’artiste amène le spectateur à la rencontre de ses têtes avec celles aux visages réels, dans un espace sculptural.L’exposition est ouverte au public et ceci jusqu’au 10 juin. Un mois donc pour s’offrir les délices de Marius Dansou dans son univers de « reality ».

Codjo Donatien SODEGLA (stag)

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE