Trois questions à Carmen Toudonou au sujet de l’initiative Miss Littérature :...

Trois questions à Carmen Toudonou au sujet de l’initiative Miss Littérature : « Ce sera la plus prestigieuse soirée littéraire jamais organisée au Bénin »

1
PARTAGER

La beauté n’est rien sans la flamme de l’intelligence… Et l’intelligence ne s’épanouit que dans l’univers des beaux livres. C’est fort de cela que l’auteure Carmen Toudonou a initié le « grand concours national de compte rendu de lecture: Miss Littérature ». L’excellence au féminin comme elle se plait à le dire sera une réalité sous peu et se propose d’être l’un des évènements majeurs du genre littéraire au Bénin. De quoi cela retourne ? Comment y participer ? Carmen Toudonou apporte des clarifications en trois réponses.

La Nation : En quoi consiste le concours Miss Littérature?

Carmen Toudonou : Le concours Miss Littérature est une compétition de compte rendu littéraire. Il s’adresse aux jeunes filles âgées de 16 à 22 ans. Les inscriptions sont ouvertes depuis une dizaine de jours et s’achèvent le 20 avril prochain. Dans une semaine. Dans la première quinzaine de mai, nous procéderons à la présélection à Cotonou. À cette occasion, un ouvrage sera imposé aux candidates, ouvrage qu’elles auront le temps de lire pendant deux semaines, et à propos duquel elles répondront aux questions du concours. Les dix meilleures à l’issue de cette présélection seront qualifiées pour la soirée finale, le 02 juillet prochain, toujours à Cotonou. Ce sera la plus prestigieuse soirée littéraire jamais organisée au Bénin, avec de nombreux artistes invités, et les prestations des finalistes en culture générale, culture littéraire et compte rendu de lecture.

Comment s’inscrire ?

Pour s’inscrire, il suffit de se rendre sur la page Facebook « Miss Littérature Bénin » et de suivre les instructions. Nous encourageons toutes les jeunes filles intéressées par la littérature à prendre part à cette compétition. Les finalistes auront à rencontrer des auteurs béninois. Elles repartiront avec des lots très intéressants : ordinateurs, iPads, lots de dictionnaires et de livres. Notre objectif est de prouver que la beauté ne vaut pas grand chose sans la flamme de l’intelligence et que, a contrario, l’on n’est pas tenu d’être ringard quand on aime lire.

Qui sont les organisateurs de Miss Littérature ?

Je préside le comité d’organisation, qui est composé d’autres écrivains, dont Habib Dakpogan. Nous souhaitons l’accompagnement de toute personne intéressée par la promotion de la littérature auprès des jeunes. Parce que nous estimons qu’il ne suffit pas d’affirmer que les jeunes ne lisent plus, que le niveau des jeunes est en baisse constante. Il faut surtout agir. Susciter la saine émulation. Nous comptons y parvenir avec l’aide de tous¦

Josué F. MEHOUENOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE